25 07 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


24/09/2003 • 15h10

"Nous avons révélé la toxicité du brevet logiciel" [François Pellegrini]

Pour Eurolinux, l’adoption de la directive européenne, aujourd’hui, n’est qu’une étape
 

Le Parlement européen a adopté mercredi 24 septembre la directive instituant la brevetabilité des "inventions mises en oeuvre par ordinateur". Le texte a recueilli 361 voix pour, 157 contre et 28 abstentions. Le groupe des Verts européens ainsi que la Gauche unie européenne se sont prononcés contre le texte, tandis que les conservateurs du Parti populaire européen (PPE) et une partie des élus du Parti socialiste européen l’ont approuvé, ces derniers estimant sans doute les amendements adoptés suffisants.

Cette bataille des brevets logiciels aura dans tous les cas donné l’occasion aux adversaires de la directive, souvent partisans du logiciel libre, d’expliquer les enjeux de ce débat complexe. François Pellegrini, membre du collectif Eurolinux, un regroupement d’associations combattant le brevet logiciel, revient sur deux ans d’action.

Quel bilan tirez-vous de cette campagne européenne contre le brevet logiciel ?
François Pellegrini : Nous avons appris à être des lobbyistes. Pour beaucoup d’entre nous, il s’agissait de la première expérience européenne. Nous avons appris les subtilités de la législation européenne sur le tas. Il a fallu nous organiser et récolter des fonds pour financer les voyages. Si nous avions été un lobby professionnel, peut-être que nous aurions été plus percutants, mais notre côté un peu désorganisé a créé un climat de sympathie qui a finalement bénéficié à notre cause.

Comment mesurez-vous l’impact de votre action ?
En 2000, on avait l’impression de crier dans le désert. Depuis, nous avons pu ’éduquer’ nos interlocuteurs, notamment les journalistes. Le travail de pédagogie et de synthèse effectué par la Foundation for a Free Information Infrastructure (FFII), basée à Munich, a été fabuleux. Il nous a d’abord fallu dégager les enjeux politiques, économiques et stratégiques du brevet logiciel pour, ensuite sensibiliser tous les secteurs et catégories professionnels intéressés par le dossier. Nous avons pu leur démontrer la toxicité de la marchandisation de certains travaux intellectuels.
Le bénéfice de tout ce travail n’est pas perdu. Il sera utile lorsqu’arrivera sur le tapis le débat autour du projet de directive sur la protection des droits de propriété intellectuelle, proposé par Janelly Fourtou (épouse de Jean-René Fourtou, patron de Vivendi, et eurodéputée conservatrice, Ndlr). Cette directive veut maximiser les peines encourues pour contrefaçon mais elle contribuerait à tuer toute compétition industrielle. On assiste à un durcissement du discours des grandes entreprises sur ce qui touche aux privilèges qu’elles s’arrogent indûment. Mais il existe désormais une capacité de réaction du public. Les gens ont compris que lorsque l’intérêt général disparaît au profit des intérêts privés, c’est tout le système qui en pâtit.
En Europe, on a réagi trop tard au problème du brevet logiciel. Pour l’Afrique et les pays émergents, il faut agir tout de suite car il existe des besoins criants dans ce domaine. Les Etats-Unis mènent une bataille féroce auprès de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). Ils cherchent en particulier à faire tomber le critère de ’contribution technique’, nécessaire pour l’attribution d’un brevet, dans la rédaction du Substantive Patent Law Treaty, qui vise à harmoniser le droit international. Cela reviendrait à permettre la brevetabilité des algorithmes et autres méthodes commerciales. Ces questions cruciales devront être abordées lors du Sommet mondial sur la société de l’information.

Quels ont été vos rapports avec les politiques ?
Au début, en tant que techniciens, nous nous adressions aux techniciens des gouvernements. Ensuite, nous avons découvert que les eurodéputés sont des généralistes de la politique, qui doivent travailler aussi bien sur les dossiers du transport aérien, du brevet logiciel ou encore des relations avec l’Ukraine. Ils ont un réel besoin d’expertise. Ils sont donc très accessibles, sauf ceux qui, à cause de partis-pris idéologiques ou de liens avec les lobbies professionnels, ne veulent rien entendre. En revanche, le travail au niveau de la Commission européenne ou du Conseil européen demeure opaque et gangrené par la présence de pseudo-experts qui roulent pour les lobbies professionnels. Là, il est nettement plus difficile de se faire entendre.

Le site de l’Union européenne:
http://www.europa.eu.int

Le site d’Eurolinux:
http://www.eurolinux.org

Le dossier sur les brevets logiciels (Transfert.net):
http://www.transfert.net/d60

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse