20 01 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


24/01/2001 • 17h14

Municipales : les Verts séduisent la Silicon Sentier

Mercredi 24 janvier, Yves Contassot, candidat des Verts à la mairie de Paris, était à son tour reçu par les membres de l’association Silicon Sentier pour un débat high-tech. Examen de passage plutôt réussi.


Yves Contassot
Julie Krassovsky
Après avoir reçu Bertrand Delanoë et Philippe Séguin, le chef de file RPR, deux semaines plus tôt, avait appâté une dizaine de journalistes - sans doute plus intéressés par les "affaires" de la mairie que par sa vision des nouvelles technologies -, Yves Contassot, lui, n’a pas attiré les foules. Candidat discret, l’élu du IIIe arrondissement est arrivé presque en avance au théâtre du Sentier des Halles, lieu du débat, sans paraître affecté de son peu de popularité. Seulement un haussement de sourcil évoquant comme un "je suis habitué".

Laïus technique et constat réaliste

Qu’à cela ne tienne le candidat a, comme avant lui ses opposants, préparé un petit laïus sur ses thèmes de réflexion high-tech. Pas de longues phrases, de préambule, de remarques sur l’importance du développement des nouvelles technologies dans Paris, ou sur le prestige de la Capitale... Non, rien de tout ça. Yves Contassot a attaqué sur le sujet du haut débit. Un thème en vogue dans le discours des politiques que le candidat s’empresse de clarifier. Sentence clairvoyante : "Que l’on arrête de nous dire que la ville peut financer l’équipement de Paris en haut débit d’ici deux ou trois ans. Le coût de raccordement représenterait plus de 10% du budget de la ville, je pense que c’est irréaliste. Celui qui annonce cela ne connaît pas les coûts." La pique aux opposants est lancée et permet au candidat d’évoquer sa connaissance du Réseau. Internaute averti, l’élu avoue qu’il "ne pourrait plus se passer de l’ordinateur pour son travail". Il en profite pour déplorer le retard hallucinant de la ville en termes d’utilisation du réseau. "Dans ma mairie, j’ai mis trois ans à obtenir un PC. Non seulement personne dans les mairies n’est connecté, excepté le service technique, mais, bien plus révélateur, elles ne sont même pas câblées. Lorsqu’on veut se passer des documents, on échange des disquettes", constate ironiquement le candidat, sous l’œil amusé d’une assistance compatissante. Dans la salle, un entrepreneur appuie l’analyse de l’élu : "C’est vrai qu’en tant que chef d’entreprise, on ne s’adresse jamais à la Ville, c’est trop compliqué."

Il connaît les prix

Yves Contassot poursuit son état des lieux. Il rappelle le "positionnement clair" des Verts sur la question de la création d’un observatoire de la connexion à Paris. Jugée "indispensable pour promouvoir la transparence", l’idée a été retenue également par les autres candidats. Mais le Vert marque sa différence, il connaît les prix : "Les gros cablo-opérateurs demandent environ 1 000 francs de frais d’installation, plus 300 francs par mois. C’est un coût injustifié. Je pense que le coût d’installation et de l’abonnement ne doivent pas dépasser ceux du téléphone." Du réseau, l’élu passe au thème des téléprocédures, sur lequel "la ville, là encore, accuse un gros retard", puis il émet des doutes sur le télétravail : "Il est important de garder une sphère privée. Du contact humain. " Avant d’enchaîner sur le thème de l’installation des entreprises à Paris : "Toutes les entreprises devraient pouvoir s’installer dans des immeubles équipés. De même que les mairies, les écoles, tous les lieux publics devraient avoir accès au haut débit." D’accord, mais comment ? L’élu n’a-t-il pas mis en doute la capacité de la ville à financer ce développement technologique ? ...videmment, l’élu n’a pas épuisé le sujet, mais l’examen de passage high-tech semble plutôt réussi. Le candidat possède déjà la culture internet. Ce n’est pas si courant.

Le site de Yves Contassot:
http://www.vertsparis2001.org
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse