14 11 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


24/10/2000 • 17h58

Mourir sur le Net

Grégory Chatonsky a 28 ans, il est artiste sur Internet. Revenances.net, son dernier bébé, raconte la mort sur le Réseau. Un travail présenté à la Biennale d’art de Montréal jusqu’à fin octobre.


©Antoine Manichon/Transfert
Il a les cheveux coupés ras, un petit sourire coincé aux bouts des lèvres et les bras qui s’agitent beaucoup. Des mots choisis et une pensée ciselée. Grégory Chatonsky a 28 ans, il crée sur le Net. Jusqu’à la fin octobre, revenances.net, son dernier travail en collaboration avec Reynald Drouhin, est présenté à la Biennale d’art de Montréal. Grégory résume simplement cette réalisation : "C’est l’histoire d’un homme qui rejoint le monde des morts. Il entend une voix, celle d’une femme. Cette femme raconte la mort de cet homme et leur séparation." Sans clic, sans barre de navigation, juste l’intuition et la souris qui glisse. Sorte d’errance dans un univers glauque, sombre et ralenti. "Le site est lent, l’internaute n’y vient pas pour gagner quelque chose. L’idée, c’est de ralentir pour qu’il y ait non pas de la vitesse mais du temps." Un problème quand même : naviguer sur Revenances requiert un ordinateur puissant, beaucoup de mémoire vive et de nombreux plugs-in... Grégory se justifie : "Je propose des choses expérimentales, avec beaucoup de son et de vidéo. Disons que j’anticipe l’augmentation du débit. J’ai envie de tester ce qui ne fait pas ailleurs et de réaliser des sites qui ne ressemblent pas aux autres."

Salles d’archives et photos vieillies

Cyber-artiste ? le jeune homme aux allures de gamin refuse le terme et s’embarque dans une démonstration. "Déjà le mot artiste, je le considère comme trop connoté, centre d’un enjeu énorme. Cela suppose une identification de l’œuvre à la personne. Cyber-artiste, c’est presque pire. Un fourre-tout monumental." Il s’arrête, s’excuserait presque et finit par lancer : "J’aime le mot technologie. ...tymologiquement, cela signifie réflexion sur la technique." Une définition juste de son parcours. Enfant, c’était le passage au Louvre toutes les semaines, la fascination pour l’art égyptien et l’envie d’être peintre. Plus tard, des études de philo. Les bras croisés, le sourire ironique, il balance : "Une manière d’aller du côté de l’ennemi." Une belle envie d’y rester, mais une réflexion d’un de ses profs le pousse de l’autre côté : "L’art, c’est plus rigolo." Pourtant, les thèmes choisis par Grégory ne tirent pas vers l’amusant. Son premier travail, un cédérom sur la déportation sorti en 1998, l’a amené du côté des salles d’archives et des photos vieillies dans des lieux marqués. Pologne, Israël, Londres. "Parce que je n’avais pas connu certaines personnes de ma famille. Mais aussi parce que c’est une histoire familiale qui devient générale. Cette question de l’extermination des juifs et des tsiganes, je me la posais constamment. Ce cédérom a été comme un préliminaire à l’ensemble de mon travail."

Moteur de recherche pour pages inaccessibles

Questions de mémoire et de mort. Lorsqu’il travaillait sur ce cédérom, un ami lui a dit : "On n’en a rien à faire. Il faut aller de l’avant." Grégory secoue la tête : "Je suis sûr du contraire. Je crois qu’on ne peut pas comprendre ce qui se passe sans avoir le passé à l’esprit. On ne peut pas comprendre le travail en usine sans s’intéresser au travail à la chaîne du début du siècle." Peut-être l’explication d’un projet qui tourne dans sa tête. Créer un moteur de recherche qui recenserait toutes les pages inaccessibles. Pages flottantes, perdues. Peut-être une manière de ne pas oublier et de laisser une trace de l’Internet en cette fin de XXe siècle.

Grégory Chatonsky:
http://www.revenances.net La biennale de Montréal:
http://www.ciac.ca/biennale2000/fr/...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse