29 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


26/04/2002 • 18h07

Microsoft défend son droit de nuisance

Un directeur de Microsoft, appelé a témoigner dans le procès contre sa société pour comportement anti-concurrentiel, a défendu le droit d’altérer Windows pour amputer les performance de logiciels concurrents.

Le vice président de Microsoft en charge de Windows, Christopher Jones, a témoigné hier, jeudi 25 novembre 2002, dans le procès intenté à sa société pour abus de position dominante. Pour contrer les propositions de sanctions des neufs Etats américains qui poursuivent encore Microsoft, il a affirmé qu’elles nuiraient à la convivialité et à la facilité d’utilisation d’un ordinateur individuel. Il a en outre défendu le droit de Microsoft d’altérer son système d’exploitation Windows pour réduire les performances de programmes concurrents (logiciels audio et vidéo, navigateur Internet, etc.) !

Windows light

Christopher Jones est le neuvième témoin appelé à la barre pour la défense de Microsoft. Auparavant, du 18 mars au 15 avril 2002, ce sont les neufs Etats poursuivants qui avaient fait défiler leurs témoins à charge. Leur objectif est d’obtenir que Microsoft soit sanctionné plus durement que ne le prévoit l’accord amiable élaboré en novembre 2001 par le secrétariat d’Etat américain à la justice. Ils exigent que Microsoft mette sur le marché une version allégée et ouverte de Windows, dépouillée non seulement des applications intermédiaires audio, vidéo, de courrier électronique ou de navigation sur Internet, mais aussi des programmes de reconnaissance vocale, de calendrier, de carnet d’adresse, de synchronisation avec les agendas électroniques, etc. Cette version light devant, bien entendu, permettre aux concurrents de Microsoft d’y greffer leurs logiciels.

Chantage peu crédible

Microsoft est fermement décidé à tout tenter pour éviter cela. Son principal argument est de dénoncer l’implication de ses concurrents dans la rédaction même des sanctions proposées par les Etats. Ces remèdes profiteraient donc à ses concurrents — AOL Time Warner, Novell et Sun Microsystems en tête —, mais " risqueraient de provoquer des dommages à l’écosystème et à l’économie du PC " (dixit Jim Desler, porte-parole du groupe) et, in fine, nuiraient aux consommateurs. Deuxième argument choc de Microsoft : il serait techniquement impossible proposer une version dépouillée de Windows qui fonctionne correctement . Bill Gates en personne, qui a témoigné lundi 22 avril, a soutenu ce raisonnement qu’un témoin convoqué par les Etats avait pourtant battu en brèche. Combatif, le fondateur et président de Microsoft a même menacé de retirer Windows du marché si les sanctions proposées lui étaient imposées ! Une telle éventualité semble pourtant improbable.

Le site de Microsoft:
http://www.microsoft.com
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse