10 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


31/08/2001 • 17h41

Microsoft, bis repetita

Bruxelles enquête sur les pratiques d’étouffement de la concurrence de Microsoft. La guerre des navigateurs est supplantée par celle des lecteurs audio-vidéo.

Alors que Microsoft est à peu près sauvé du démembrement après l’annulation du verdict du juge Thomas Penfield Jackson aux Etats-Unis, sa pratique du bundling continue. Le bundling, c’est-à-dire ici le fait de lier un logiciel applicatif au système d’exploitation maison, de manière à conquérir des marchés nouveaux. Hier, Microsoft imposait ainsi son navigateur, Internet Explorer. Maintenant, il s’agit de son lecteur audio-vidéo, Windows Media Player. Il est inclus dans chaque livraison de Windows 2000. La Commission européenne vient de communiquer ses griefs à Microsoft à ce sujet, et à propos de l’étouffement de la concurrence dans le domaine des serveurs bas de gamme. Cette démarche appelle une réponse de Microsoft sous deux mois. C’est l’étape de l’enquête approfondie, après celle de l’enquête préliminaire, lancée l’an dernier à la suite d’une plainte de Sun Microsystems. Sun est le principal concurrent de Microsoft sur le marché des serveurs bas de gamme, qui sont des terminaux peu chers, fonctionnant dans les réseaux d’entreprise.

Serveurs bas de gamme

Voici le grief formulé à Bruxelles, selon le communiqué de presse officiel : " La Commission pense que Microsoft a caché aux distributeurs des informations essentielles relatives à l’interopérabilité avec d’autres logiciels pour serveurs, alors que les concurrents ont besoin de ces informations pour que leurs produits puissent communiquer avec les ordinateurs personnels et les logiciels pour serveurs de Microsoft, qui dominent le marché. " Par conséquent, si un serveur bas de gamme dans un réseau d’ordinateurs personnels ne tourne pas sous Windows 2000 comme les autres machines, il est difficile de lancer une impression sur l’imprimante partagée. Seule solution : équiper toutes les machines de licences Windows 2000. Microsoft s’est ainsi arrogé 60 % du marché des serveurs bas de gamme.

Microsoft durcit sa stratégie audio-vidéo

Deuxième grief, l’intégration du lecteur audio-vidéo à Windows 2000 : " Microsoft prive tant les fabricants d’ordinateurs personnels que les utilisateurs finaux de toute possibilité de choisir réellement les produits qu’ils souhaitent avoir sur leurs ordinateurs, d’autant qu’il n’existe pas de moyens techniques tout prêts, capables d’enlever ou de désinstaller le "Media Player". " La Commission européenne surveille de près les évolutions du marché de la musique en ligne, notamment la constitution des alliances MusicNet et Pressplay. Dans ce contexte, elle ne pouvait ignorer la guerre qui oppose RealNetworks, société Internet apparue en 1995, dont le Realplayer domine encore le marché, et Microsoft. La première joue au chat et à la souris avec la deuxième depuis quelques années, afin d’éviter un choc frontal avec le géant du logiciel. Mais la stratégie de Microsoft se durcit. Selon Amelia Torres, porte-parole de la Commission, il n’y a pas eu de plaintes de la part des concurrents de Windows Media Player : " Nous avons reçu des commentaires, mais pour des raisons de confidentialité nous ne dévoilons pas leurs auteurs. " Rob Glaser, le PDG de RealNetworks, se serait-il exprimé ?

Lutte des OS

Selon un juriste interrogé par le New York Times, les deux problématiques, serveurs bas de gamme et Media Player, sont liées : " Pour que Media Player fonctionne convenablement sur votre PC, il faudra que le serveur (bas de gamme NDLR) auquel vous êtes connecté comporte Media Player dans son système d’exploitation. " Autrement dit, il faudra que tous les postes du réseau possèdent une licence Windows 2000 – on en revient au grief de départ.

Rien de neuf sous le soleil, donc, Microsoft pousse en avant son système d’exploitation. La dernière version, Windows XP, doit sortir le 25 octobre... mais aucune enquête n’a encore été lancée par la Commission à ce sujet. Selon Amelia Torres, " La question de savoir si une enquête peut commencer avant la commercialisation du produit n’est pas tranchée. De toute façon, nous surveillons les évolutions du marché. " Le problème avec la régulation de la concurrence, c’est qu’une fois le concurrent éliminé par le monopole, on ne peut plus faire grand chose pour l’aider...

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse