14 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


25/01/2001 • 16h15

Microsoft a de la suite dans ses plantages

Attaques, erreurs humaines, le réseau de Microsoft souffre mais les DNS restent étrangement sur le même bout de réseau...

Les derniers communiqués officiels de Microsoft se font plus précis. Un technicien a procédé à une malencontreuse modification sur un routeur, ce qui a provoqué le plantage que l’on sait. Ça, c’était pour la panne du 24 janvier. Mais le 25 au matin, alors que les techniciens de Microsoft avaient enfin réussi à identifier le problème, un ou plusieurs vilains pirates ont tiré parti de la situation et ont lancé, dixit Microsoft, une attaque de type Denial of Service. Dans les deux cas, le service de communication de Microsoft explique que ni les logiciels Microsoft, ni la sécurité des réseaux de l’entreprise, ne sont en cause...

Fermer tout ce qui peut l’être
Nmap ne sait pas déterminer l’OS des DNS de Microsoft
En fonction de la forme des paquets IP renvoyés par une machine, Nmap tente de déterminer le système d’exploitation qui tourne… Pour les DNS de Microsoft, impossible. Pour transfert.net, c’est plus facile. Normal puisque c’est un site Web.
Starting nmap V. 2.53 by fyodor@insecure.org ( www.insecure.org/nmap/ )

Warning : No TCP ports found open on this machine, OS detection will be MUCH less reliable

All 1523 scanned ports on dns6.cp.msft.net (207.46.138.20) are : filtered

Too many fingerprints match this host for me to give an accurate OS guess

Nmap run completed — 1 IP address (1 host up) scanned in 202 seconds

[root@localhost /root]#

Starting nmap V. 2.53 by fyodor@insecure.org ( www.insecure.org/nmap/ )

Interesting ports on (195.154.217.170) :

(The 1516 ports scanned but not shown below are in state : closed)

Port State Service

80/tcp open http

Remote operating system guess : Windows NT4 / Win95 / Win98

Nmap run completed — 1 IP address (1 host up) scanned in 48 seconds

[root@localhost /root]#

Sans accès à l’intérieur du réseau de Microsoft, il est impossible de dire ce qui s’est réellement passé. Ce qui est bien pratique pour Microsoft, mais qui alimente par ailleurs toutes les rumeurs. Nombreux sont ceux qui disent que les DNS (Domain name server) étaient installés sur des machines tournant sous NT, le système d’exploitation phare de Microsoft, ce qui expliquerait - bien entendu... - les problèmes. D’autres soulignent que les DNS de Microsoft tournent sous Unix depuis au moins un an, ce qui montrerait la confiance que la firme de Bill Gates aurait dans ses propres logiciels. Bref, la rumeur court, enfle. Et devient aussi grosse qu’inintéressante. Quoi qu’il en soit, on ne saura pas sous quel système d’exploitation les DNS de Microsoft sont installés. De fait, l’attaque de type Denial of Service, plus le bruit créé autour de ses DNS, aura sans doute poussé les techniciens de Microsoft à fermer tout ce qui pouvait l’être. Ainsi, même lorsqu’elles sont interrogées par un gentil utilitaire visant à déterminer le système d’exploitation, les adresses IP des DNS ne répondent pas... (lire encadré)

Qu’est-ce tu lui veux à mon DNS ?

La seule chose que l’on puisse affirmer, c’est que Microsoft a fait une modification dans la base Whois de Network Solutions le 24 décembre. Pour autant, il ressort de cette base que les DNS sont toujours sur le même bout de réseau (adresses IP de 207.46.138.11 à 21). C’est pourtant cette situation qui, de l’avis de tous les experts en sécurité informatique, explique l’étendue du plantage. Si les DNS de Microsoft avaient été répartis sur plusieurs classes d’adresses, il est probable que le problème sur le routeur n’aurait affecté que l’un des DNS, laissant les autres traiter efficacement les demandes pour les sites web. Mais c’est sans doute trop demander.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse