18 01 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


20/06/2001 • 17h12

Mauvaises web-rencontres pour les enfants américains

Deux études américaines, rendues public le mercredi 20 juin 2001, dressent un constat sur les avances sexuelles dont sont victimes les enfants sur le Web.

Deux études font le point sur l’importance de la sollicitation sur Internet dont les enfants et adolescents américains font l’objet par des pédophiles. La première dresse un constat sévère et alarmiste. Elle a été menée par un centre de recherche sur les crimes perpétrés contre les enfants, dépendant de l’Université du New Hampshire. La seconde, plus modérée, a été réalisée par le " Pew Internet research center ", une fondation qui s’est spécialisé dans l’étude de l’impact d’Internet sur les jeunes internautes. Ces deux rapports, qui ont été rendus public le mercredi 20 juin 2001 par le Journal de l’American Medical association, constituent les deux premières études sérieuses sur le sujet.

Pour le Crimes Against Children Research Center (CCRC) de l’université du New Hampshire, qui a recueilli les témoignages par téléphone de 1501 jeunes - âgés de 10 à 17 ans, entre le mois d’août 1999 et le mois de février 2000 - 19% des enfants interrogés ont reconnu avoir été sexuellement sollicités au moins une fois durant l’année écoulée.. 3% d’entre eux assurent que ces avances malsaines avaient souvent un caractère agressif. Seulement 10 % de ces propositions ont été rapportées à la police et la majorité des enfants et parents questionnés ont confié ne pas savoir à qui s’adresser pour ce genre d’incident. Toujours selon le CCRC, un adolescent sur quatre s’est dit troublé et effrayé par ces propositions. L’étude ajoute que ni les systèmes de filtres ni la surveillance des parents ne peuvent diminuer le danger pour un enfant d’être sexuellement sollicité en ligne. Un constat auquel s’oppose l’étude du Pew research center.

Moins alarmiste, elle affirme que 75% des jeunes Américains sollicités en ligne ne se sentent pas angoissés par l’expérience. Par contre, l’étude - faite à partir des témoignages de 754 enfants âgés de 12 à 17 ans sur une période d’un mois - invite à informer davantage les parents et leurs enfants des dangers réels que représentent d’éventuelles propositions en ligne. En résumé : multiplier les mesures de prévention. L’étude assure également que " si aucun des enfants sollicités en ligne n’a été physiquement agressé, cela ne veut pas pour autant dire que de tels abus n’existent pas mais qu’ils sont moins courants que les autres , telle l’inceste". Ainsi 60% des jeunes internautes disent avoir reçu des messages de toutes sortes de la part d’inconnus. Parmi eux, 57% déclarent régulièrement bloquer la réception de ces messages indésirables sur leur ordinateur.

Déjà, la situation décrite dans ces deux études, suscite des réactions contraires. Citée par le New York Times, Donna Hoffman, spécialiste du commerce électronique et professeur de l’université Vanderbilt (Tennessee), rappelle que " il y a des criminels aux coins des rues et il y a des pédophiles sur le Net. Mais c’est seulement la façon dont nos enfants sont prévenus de ces dangers qui importe. Lorsque vous apprenez à vos enfants à ne jamais accepter de bonbons de la part d’un inconnu vous leur apprenez aussi à ne pas répondre aux personnes inconnues sur Internet ". Un argument qui pour Donna Rice Hughes - une " activiste antipornographie ", consultante pour une compagnie spécialisée dans la vente de logiciels de filtrage parental - est loin d’être suffisant. Celle-ci affirme que " le fait que 75 % des jeunes internautes avouent ne pas êtres effrayés par ces sollicitations en ligne est un signe d’insensibilité à cette question ". Hum, la conseillère ne chercherait-elle pas plutôt à " booster " l’attrait pour les systèmes de filtre ? Dont l’utilisation représente quoi qu’il en soit, un palliatif insuffisant à la bonne vieille méthode de la prévention familiale.

Site du Pew research center
http://www.pewinternet.org/ Site de l’American Medical Association
http://www.ama-assn.org/ Site de l’université du New Hampshire
http://www.unh.edu/ Site du département Crimes against Children research center
http://www.unh.edu/ccrc/ Article du New York Times
http://www.nytimes.com/2001/06/20/t...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse