14 11 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


14/09/2000 • 00h00

Les start-ups à la pointe du harcèlement ?

Il y a encore peu de procès pour harcèlement sexuel dans les start-ups américaines. Mais selon Zdnet, cela ne devrait pas durer...

Marre qu’on l’appelle "Bimbo", marre d’être obligée de regarder des sites de cul : pour ces raisons, une ancienne salariée de Pseudo Programs, une cyber TV new yorkaise vient donc d’attaquer ses employeurs. Toujours à New York, deux employées de Juno Online Services, menacées de licenciement si elles mettaient fin à leur liaison avec leurs supérieurs, ont porté plainte. Bien sûr, les sociétés concernées démentent et les affaires suivent leur cours. La question du harcèlement sexuel commence sérieusement à se poser dans les dotcoms (en Français, au choix : start-ups ou jeunes pousses). Les conditions sont réunies : petits bureaux, journées à rallonge, ambiance détendue et moyenne d’âge plutôt basse. "Par nature, les start-ups sont propices aux litiges sur les harcèlements sexuels, analyse Shawna M. Swanson, spécialiste du droit du travail chez Fenwick & West, un cabinet d’avocats américain. Les managers essayent de faire régner une ambiance très cool. Mais s’il n’y a aucune règle sur un lieu de travail, cela signifie que n’importe quoi peut se passer : blagues salaces ou surf sur des sites pornos."

Règlement à l’amiable : 90 % des cas

Pour l’instant, 90 % des cas de harcèlement sexuel se règlent à l’amiable. Les patrons préfèrent éviter toute médiatisation liée à ce genre de faits au moment de lever des fonds ou de se faire racheter. Mais si les cours chutent, si la faillite approche ? Les experts sont formels : le nombre des plaintes s’accroît brutalement. Mais quid des pressions de toutes sortes, de l’absence de syndicats ou de représentants du personnel ? Cité par Zdnet, l’avocat, Brian Gatley, livre une analyse pour le moins originale : "Tant que la croissance sera bonne, il y aura peu de plaintes pour harcèlement sexuel. Mais que la situation se dégrade, et les employés mécontents iront frapper à la porte du premier cabinet d’avocats venu." Les affaires étant les affaires, les start-ups commencent donc à investir dans la gestion des ressources humaines, afin d’éviter de futurs procès aussi coûteux financièrement que médiatiquement. C’est dans cette optique que Brian Hoover, PDG de TouchScape, un "service clients" en ligne, vient d’embaucher plusieurs consultants. Avec un argument de poids : "C’est bon pour le business d’installer ce genre de culture."

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h56

Lindows harcelé - Cyberdissidents vietnamiens en appel - Plus de CO2 = moins d’eau potable

27/11/2003 • 17h27

"Paréo de marbre" pour les faux naturistes - Caméras et micros pour Perben - Internet pour la France d’en-bas - Dames pour tester la machine à orgasme

26/11/2003 • 19h05

iTunes piraté par "Monsieur DVD" - La British Librairy en Amazon - Naomi Klein et les ennemis de l’intérieur

25/11/2003 • 18h59

Fichage des passagers - Arrêtés pour un e-mail - Spammeurs légalisés

24/11/2003 • 18h14

OGM de compagnie - Haut débit pour les riches - Demi-mesures anti-spam
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse