12 07 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


1er/05/2001 • 23h59

Les mauvais plans de la nouvelle économie : FAI = Facile d’Abuser les Internautes

archmag 14

Non respect du contrat, clauses abusives, résiliation sans préavis... Certains fournisseurs d’accès à Internet ne s’embarrassent pas de détails avec leurs clients.

Certains fournisseurs d’accès à Internet (FAI) croient décidément trop au virtuel. E-mail, boîte vocale... Le contact humain n’est plus de mise dans leurs relations avec leurs abonnés. L’Association des intenautes médiateurs (ADIM) a testé la réactivité des services clients. « Nous leur avons envoyé un e-mail décrivant un problème de connexion. Certains, tels que Oreka ou Net Up, n’ont jamais répondu », raconte Benoît Tabaka, président de l’ADIM. Plus fort encore : chez OneTel, l’adresse du service client, support@onetelnet.fr, appartient à un particulier ! Et pourtant, la liste des réclamations des internautes s’allonge. « Jusqu’ici, très peu de plaintes concernaient les FAI, car l’internaute était peu exigeant. Il considérait que c’était normal que cela plante de temps en temps. C’était l’époque du ‘‘il faut leur laisser leur chance’’. Mais elle est bel et bien terminée », analyse Chantal Cailloin, juriste de l’association Consommation, logement et cadre de vie (CLCV).

Premier point noir : le contrat peu respecté, sans cesse modifié par les FAI et truffé de clauses abusives. « On retrouve les mêmes problèmes que dans la téléphonie mobile », constate-t-on à la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). Compris dans le kit de connexion, le contrat n’est accessible qu’à la fin de la phase d’abonnement. Il est alors souvent trop tard pour faire marche arrière. Et voilà comment on fait accepter des conditions générales d’utilisation qui donnent tous les droits au FAI... Perturbations, indisponibilité totale ou partielle des services ou problèmes sur le Réseau : le fournisseur d’accès a souvent tout prévu, dans le contrat, pour être inattaquable en cas de souci. En revanche, il suffit que l’abonné n’utilise pas son forfait pendant un mois pour que des FAI se donnent le droit de résilier son contrat, sans préavis, ni indemnité. Les modifications sont indiquées en ligne : au client d’aller voir et de les subir. Ainsi, les abonnés d’Oreka ont vu leur forfait fondre de 18 à 6 heures gratuites, entre mai et décembre 2000, avant de passer à zéro heure en février 2001. L’Union fédérale des consommateurs a passé aux cribles toutes ces clauses abusives et envisage même deux à trois actions en justice contre des FAI.

Quant à la résiliation de ces contrats léonins, elle relève souvent du parcours du combattant. L’appel à la hotline se transforme en bombardement de propositions commerciales destinées à convaincre l’internaute de rester. Pour certains abonnés, il a même fallu passer par le changement de compte bancaire pour faire cesser les prélèvements. Les factures - quand elles existent - sont aussi sujettes aux contestations. Certains abonnés d’AOL se sont ainsi vus surfacturés pour l’utilisation d’un numéro taxé à 35 francs de l’heure. Pour AOL, l’erreur vient de France Télécom... qui, de son côté, affirme qu’il s’agirait plutôt d’un mauvaise configuration d’un kit de connexion. Submergé d’informations techniques, l’internaute béotien abandonne souvent ses réclamations, ne sachant plus s’il a raison ou tort. Mais le niveau d’exigence des clients augmente. Et les récentes actions en justice contre des FAI pourraient en inspirer un certain nombre.

 
Dans la même rubrique

16/09/2001 • 12h10

Vous avez dit 3 D ?

16/09/2001 • 12h02

La navigation à vue

15/09/2001 • 18h33

320 000 utilisateurs de napster

15/09/2001 • 18h32

Flash intime

15/09/2001 • 18h26

La béchamel de Guillaume
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse