14 11 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


1er/11/2000 • 16h44

"Les explications génétiques sont partiales" [Natalie Jeremijenko]

Les arbres qu’exposent cette Australienne sont clonés et pourtant, ils ne sont pas pareils...
 
Dossier : "L’art biotech"
Natalie Jeremijenko, 33 ans, est artiste et chercheur en informatique au Center for Advanced Technology de l’université de New York. Cette Australienne expose des arbres clonés pour démontrer la logique de profit des grands groupes de biotechnologies.


DR
Que doit-on comprendre d’une exposition qui montre des arbres clonés ?
J’ai exposé six arbres clonés à Paradise Now [Un festival qui s’est tenu à New York en octobre 2000, sous-titré "Montrer la révolution génétique", NDLR]. J’ai choisi une espèce qui puisse être clonée à partir des premières cellules et non plus tard, comme cela se fait dans le cas des boutures classiques. Mes arbres ont tous le même code génétique et ont tous été élevés dans un environnement rigoureusement identique. La question est : sont-ils tous pareils ? C’est très important, car dans l’imagination populaire, les clones ont tous le même aspect. Pourtant, mes arbres n’ont pas la même structure, le même branchage ou le même nombre de feuilles. Le fait qu’ils soient différents montre que les explications génétiques sont partiales, alors que tous les cours de Bourse des valeurs biotech sont calculés sur le même présupposé : le déterminisme génétique explique les maladies. Aux Etats-Unis, les médias livrent au public une célébration de l’esprit d’entreprise et des certitudes scientifiques.

Pourquoi faire une manipulation soi-même au lieu d’attaquer par le discours ?
Je n’aime pas beaucoup la tendance science-fiction, ludique et irrévérente de beaucoup d’artistes vis-à-vis des biotechnologies. Il est très important de fournir des faits réels et des preuves si l’on veut remettre en question ce que la science nous livre comme certitudes. La science n’est pas une connaissance parfaite. Ma stratégie est empirique. La grosse différence entre les arts et la science, c’est que les scientifiques ne sont jamais directement responsables devant le public, alors que les artistes sont beaucoup plus exposés. L’art est donc très précieux pour le dialogue.

Dans quel cadre vos arbres ont-ils été réalisés ?
J’ai développé mes arbres avec l’Institut de pomologie de l’université de Californie, qui travaille avec une pépinière commerciale qui appartient à l’entreprise Burchell. Le type d’arbre cloné que j’ai utilisé sera bientôt commercialisé.

Avez-vous d’autres projets ?
J’ai également lancé, il y a deux ans, le Biotech Hobbyist, qui est une série de kits pour faire des expériences dans son garage pour que les gens se rendent que les biotechnologies ne sont pas réservées aux gros groupes avec de grands labos et de gros budgets. J’ai vendu 200 kits pour faire pousser de la peau humaine, animer des ailes de papillons grâce à un système électrique ou créer des bactéries fluorescentes. C’est un peu comme quand Bill Gates et Steve Jobs faisaient des ordinateurs dans leur cuisine. Au printemps 2001, j’installerai 200 arbres clonés dans des lieux publics de San Francisco en accord avec le San Francisco Center of Arts et l’association écologiste Friends of Urban Forest.

Le site personnel de Natalie Jeremijenko:
http://cat.nyu.edu/natalie/

Le site Biotech Hobbyist:
http://www.irational.org/biotech/

Dossier Art biotech (Transfert.net):
http://www.transfert.net/dossier.ph...

 
Dans la même rubrique

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA

14/11/2003 • 14h40

Le V2V, une vidéothèque militante et décentralisée

13/11/2003 • 16h07

Les télés libres appellent à des états généraux européens du "tiers secteur audiovisuel"
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse