18 10 2021
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


6/11/2000 • 10h20

Les activistes volent au secours de Vote-auction

Au nom de la liberté d’expression, le milieu activiste lance une campagne de soutien à Vote-auction. Pour contourner la suspension de son nom de domaine, RTMark cherche à faire héberger le site de vente aux enchères de votes et lance un appel au piratage des sites des candidats aux présidentielles américaines.

"Achat de vote par les entreprises, OK ! Satire politique, pas OK ?" C’est sous ce titre que le collectif d’activistes américains RTMark a lancé le 5 novembre un appel de soutien au site Vote-auction. Avec actuellement six procès en cours, ce site, qui propose aux électeurs américains de vendre ou d’acheter des votes en ligne, est le grain de sable provocateur des derniers jours des présidentielles. Le 1er novembre, son patron autrichien Hans Bernhard a vu son nom de domaine suspendu sans préavis par la société d’enregistrement Core (lire Fermeture arbitraire de Vote-auction). La "société de courtage culturel" RTMark, spécialisée dans le sabotage médiatique, voit dans cet acte "illégal" un "déni flagrant de la liberté d’expression garantie par la constitution américaine". Elle organise la riposte : appel à l’hébergement du site Vote-auction sur des centaines de serveurs "amis" et appel au piratage des sites des candidats à la présidentielle. Le premier qui réussira à "rediriger" le site de Bush ou Gore vers Vote-auction se verra donc offrir 300 dollars. Celui qui fera de même avec "un des gros médias qui couvre la campagne présidentielle" recevra, lui, 200 dollars. Ce genre de sabotage, illégal, est réalisable de l’intérieur, par une personne travaillant pour un des candidats, ou de l’extérieur, en piratant les fichiers du serveur.

Vote-auction war ?

Bien connu de l’underground artistique international, RTMark mobilise son réseau pour que Vote-auction continue à dénoncer "l’obscénité du financement des élections américaines par les entreprises". Le communiqué a été envoyé aux plus de 20 000 internautes qui se seraient enregistrés en tant que vendeur ou acheteur sur Vote-auction. Les mailing-lists activistes se chargent de faire circuler l’info, avec déjà quelques résultats. Joint par téléphone, Hans Bernhard a annoncé que Vote-auction, aujourd’hui accessible via son adresse IP, était déjà hébergé sur plusieurs sites-miroirs, grâce au soutien des agences de webdesign allemandes Pixel Massaker et Thinkforce, et du site anti-Microsoft Enemy.org. RTMark a, lui, placé Vote-auction sur sa page d’accueil et le vante comme "un des investissements les plus profitables jamais réalisés". Le bénéfice ? Une plus-value culturelle, comme dans la célèbre TOYWar, une guerre électronique menée l’année dernière en soutien aux Net-artistes etoy, attaqués par le vendeur de jouets en ligne eToys (lire Etoy l’emporte contre eToys). Dans cette nouvelle croisade contre "la subversion commerciale du processus démocratique", RTMark se vante également du soutien d’Andy Müller, le hacker récemment élu représentant de l’Europe à l’ICANN, l’organisme international qui gère l’attribution des noms de domaines. Bien décidé à utiliser leur énorme visibilité médiatique, Vote-auction et RTMark devraient pouvoir jouer les trouble-fête jusqu’au dénouement des présidentielles. À la veille de l’échéance fatidique du 7 novembre, l’assaut final s’annonce spectaculaire.

RTMark:
http://www.rtmark.com Vote-auction chez Enemy:
http://voteauction.enemy.org/ Vote-auction chez Pixel Massaker:
http://www.pixelmassaker.com/voteauction Vote-auction:
http://62.116.31.68/
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse