08 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


17/03/2000 • 18h53

Les Bretons de Vivalaville veulent conquérir la France

"À Brest, disait un élu brestois, on trempe le Télégramme dans son café le matin, avec la tartine." Difficile d’être plus présent dans le terroir. Avec ses 200 000 exemplaires vendus quotidiennement, Le Télégramme de Brest et de l’Ouest est l’un des poids lourds de la presse régionale. C’est aussi un sérieux client de l’Internet  : 10 % de ses 700 salariés travaillent pour le Réseau et il a été l’un des premiers à mettre l’intégralité de ses éditions en ligne.

Aujourd’hui, les Bretons font un nouveau pari  : l’actualité locale et les services de proximité sur Internet. Par l’intermédiaire de la société Vivalaville SA qui sera créée fin mars avec l’aide d’investisseurs, le Télégramme lance une série de portails régionaux construits autour du nom des grandes villes — tels que vivanantes.com ou vivarennes.com. Sur ces sites, l’internaute retrouve les informations locales adaptées à son profil, ainsi qu’une galerie marchande, l’actualité culturelle – sorties, spectacles, expos, théâtre… — et des forums thématiques.

À la recherche de partenaires locaux

À plus grande échelle, l’ambition du journal est claire : il s’agit de parvenir à une couverture nationale — soit une vingtaine de grandes villes — d’ici à 20 mois, et de devenir le leader du "cityguide" en France. Les responsables du Télégramme étudient les différentes formes de partenariats locaux afin d’obtenir le meilleur maillage des régions visées — la presse quotidienne régionale constituant bien sûr une source d’informations de choix. Si les titres locaux refusent de collaborer au projet, les responsables du Télégramme annoncent déjà la couleur : "nous monterons notre propre structure". Le montage financier de la société Vivalaville n’est pas encore connu. On sait déjà que le Télégramme y participera, accompagné du Républicain Lorrain et de deux investisseurs privés : la société belge Isis, et Marc Fourrier, administrateur de I-log et Wavecom (deux sociétés cotées au Nasdaq et sur le nouveau marché).

Devancer la concurrence

D’autres titres de la presse régionale devraient s’associer au projet. Et sans doute d’autres financiers, car Jean-Yves Chalm, directeur délégué du Télégramme — qui assurera la présidence par intérim de la future société en attendant de trouver le candidat idéal — table sur 300 millions de francs d’investissement sur cinq ans. La concurrence promet d’être rude  : des sites tels que Webcity ou Voilà jouent déjà sur le terrain de la proximité éditoriale.

Isis  : un partenaire connu
La société belge Isis Développement qui investit dans le projet Vivalaville n’a que six mois d’existence, mais elle est en terrain connu. Constituée par des actionnaires privés, elle possède déjà une participation de près de 20 % dans Cyberouest, la filiale multimedia du Télégramme. "Nous apportons une expérience internationale", explique son gérant, Laurent Badin. Dans un premier temps, la participation de Isis Développement devrait être symbolique. Mais elle révèle les ambitions européennes – voire internationales – des portails Vivalaville. "Nous sommes ouverts à l’ensemble de la presse quotidienne régionale de tous les pays", confirme Laurent Badin, qui juge "enthousiasmant" le projet initié par le Télégramme. Si Isis n’a pas vocation à intervenir dans le développement français de Vivalaville, elle devrait cependant être davantage représentée dans une société chargée d’exporter le concept à l’étranger.

Liens de l’article :

http://www.letelegramme.com

http://www.vivanantes.com

http://www.vivabrest.com

http://www.vivametz.com

http://www.vivarennes.com

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse