03 08 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


19/12/2000 • 16h39

Les Anglais à la chasse aux mails

L’importante compagnie d’assurance Royal & Sun Alliance vient de débarquer temporairement 41 de ses employés. Les polissons avaient échangé un message contenant des images pornographiques.

Les entreprises britanniques n’auront pas attendu longtemps pour mettre en pratique la nouvelle loi sur la surveillance des communications au travail. Depuis deux mois, les patrons d’outre-Manche débarquent à tour de bras leurs employés indociles. Prohibition numérique oblige, les messageries électroniques sont inspectées à grands coups de clics. En novembre, six employés de la firme Cable&Wireless étaient congédiés pour avoir échangé des mails "offensants". Un mois plus tôt, deux membres de Holset Engineering étaient mis à la porte après l’envoi de messages orduriers à quarante autres de leurs collègues.

Cartoon porno

Aujourd’hui c’est au tour de l’importante compagnie d’assurance internationale, Royal & Sun Alliance de prendre des mesures disciplinaires. Quarante et un employés de la filiale de Liverpool sont suspendus de leur fonction depuis le vendredi 15 décembre pour avoir échangé un mail contenant des images pornographiques. L’une d’elles représente les héros du dessin animé américain Les Simpsons, dans une position disons plutôt... suggestive. Quoi qu’il en soit, que l’image soit gênante ou non, qu’il y en ait une ou plusieurs - comme l’affirme un employé de la firme - la faute réside en fait moins dans le contenu que dans le simple fait d’avoir reçu et transmis un message privé durant les heures dévolues à l’entreprise.

Enquête numérique et mesures disciplinaires

Pour ajouter à la tragédie, les employés de la firme ont vraiment joué de malchance. Le mail en cause n’a pas seulement transité dans les messageries internes, il a en plus atterri dans la boîte perso du directeur ! Aucune chance donc d’échapper au coup de semonce. Aussitôt, le service de sécurité informatique a lancé l’enquête pour déterminer les fautifs. Une centaine de salariés seraient "compromis" dans l’affaire. Ils feront l’objet d’une procédure disciplinaire individuelle. Et comme à chaque faute sa pénitence, on imagine aisément ce que pourra être celle de l’expéditeur initial du message. Déjà, dans l’entreprise, les rumeurs de renvoi se précisent. Le règlement interne de Royal & Sun Alliance, adopté l’année dernière, est clair : toute correspondance numérique privée est proscrite et passible de sanctions. Officiellement, la firme reste discrète. "Nous confirmons avoir suspendu un certain nombre d’employés, mais nous ne commenterons pas le chiffre avancé par la presse ni le contenu du message", commente Paul Atkinson, son porte-parole. Rapportée par le très sérieux journal local, le Liverpool Post et repris par le Times, la véracité des informations est confirmée par un membre de l’entreprise. En attendant, MSF (Manufacturing, Science and Finance union) et Unify, les deux syndicats représentés dans la firme, n’ont pas bronché. Un membre de la compagnie explique : "De toute façon, les syndicats soutiennent généralement les actions de l’entreprise. Elles se conforment à la loi." Si la loi le dit, à quoi bon combattre !

Royal Sun Alliance:
http://www.royalsunalliance.co.uk/ Manufacturing Science and Finance Union:
http://www.msf.org.uk/ L’article du Times:
http://www.thetimes.co.uk/article/0...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse