07 07 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


19/12/2001 • 20h35

Le service après- vente Internet du candidat Chevènement

Jean-Pierre Chevènement inaugure le service après-vente en politique. Depuis quelques jours, le candidat assure sa promotion auprès des citoyens en partie grâce à un "centre de contact multimédia" géré par les membres de son comité de campagne.

Jean-Pierre Chevènement fait campagne grâce à la technique. Un call center, un web call center, une centrale de contact multimédia qui fonctionne grâce à des applications réseau, mises au point par Linkeo, une société spécialisée dans les relations avec la clientèle... Tous ces outils high-tech sont utilisés depuis quelques jours par l’équipe de campagne du candidat - "du pôle républicain"- aux élections présidentielles. Une soixantaine de militants, permanents ou bénévoles, ont accès à une base de données interne dans laquelle sont consignées toutes les informations de la campagne : les listes de militants soutenant matériellement le candidat, les brochures de campagne, le programme, les discours de Jean-Pierre Chevènement, l’agenda etc.

Intranet politique

" Toute cette partie invisible se rapproche d’un Intranet. Une partie est dévolue au traitement des événements, une autre gère l’envoi d’informations régulières aux militants qui désirent en recevoir, la troisième est une base de connaissances dont se servent les bénévoles pour répondre aux questions des citoyens" explique Sébastien Crozier, le "Monsieur nouvelles technologies" bénévole du candidat Chevènement. Dix militants, installés dans le local de campagne du 7 cité Paradis à Paris, sont ainsi chargés de répondre aux questions par téléphone et par e-mails. Et déjà, selon Sébastien Crozier " le volume d’envoi des messages électroniques dépasse celui des appels téléphoniques ". Les militants reçoivent dix appels téléphoniques contre une centaine d’e-mails par jour. Transitant par le site Internet du candidat, les messages suivent un parcours différent selon leur contenu.

La logistique des e-mails

Dès la rubrique "écrire à Jean-Pierre Chevènement", il est possible de doter soi-même son message d’une thématique spécifique. Treize choix sont proposés comme République, éducation, sécurité, Corse, etc. L’e-mail arrive ensuite dans la boîte d’un des dix militants gestionnaires, la distribution des messages est gérée par le système informatique, qui en prend connaissance. Première option : le message demande une information simple, l’adresse d’un comité de campagne local, une brochure, les dates des prochains meetings... Une réponse standard est alors renvoyée à l’internaute grâce à l’aide de la base de données. Deuxième option : le message est plus complexe, c’est un point de vue politique, une question très précise sur un thème... Dans ce cas, l’e-mail est transmis à un "expert" - le comité de campagne en compte 200,- qui répond à l’internaute directement." Ces experts sont des militants, des cadres d’entreprises, spécialisés dans différents secteurs qui peuvent apporter des réponses argumentées " précise Sébastien Crozier. " Et cette technique nous permet de densifier nos contacts ".

" Historisation des contacts et capitalisation de l’information "

Car chaque e-mail reçu est conservé dans la base de données. C’est ce que le Monsieur nouvelles technos du candidat Chevènement appelle "l’historisation des contacts". Si un même internaute envoie plusieurs messages depuis le site, ses propos et questions sont conservés dans le système. " C’est ce que font toutes les hot lines traditionnelles. Elles conservent les réclamations de leurs clients pour mieux leur répondre. Si un internaute fait référence à un mail précédent et que nous n’avons pas gardé son message, on est mal " argumente Sébastien Crozier. Autant, sinon plus, que sur un site commercial, les internautes ont le droit d’être prévenus de la conservation de leurs messages. "Le système et le traitement que nous faisons de nos informations a fait l’objet d’une déclaration à la CNIL (Commission nationale Informatique et Libertés). Il est vrai par contre que le site n’affiche pas de charte des données personnelles, nous allons en ajouter une... ", s’excuse Sébastien Crozier. " Dans tous les cas, seuls les internautes qui ont coché la case "Recevoir des informations sur la campagne" seront ajoutés à notre liste de contacts ". La suite de cette gestion marketing est déjà en gestation. Un serveur vocal interactif en "08" sera mis dans les prochaines semaines à disposition des électeurs dans les prochaines semaines. Option 1 : entendre le petit mot (renouvelé régulièrement durant la campagne) de Jean-Pierre Chevènement, option 2 : soutenir la campagne, option 3 : poser une question, etc. Cyber Chevènement a-t-il l’intention de battre Alain Madelin sur le terrain des nouvelles technologies ?

Site de Jean-Pierre Chevènement
http://chevenement2002.net
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse