09 08 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


20/09/2000 • 00h00

Le rideau tombe sur l’écran de pseudo.com

À cours de fonds, le pionnier new-yorkais de la télé sur le web n’a pu trouver de repreneur. Il a annoncé la fin de ses émissions.

"Merci à tous les spectateurs et au talent qui rendaient Pseudo si special." La phrase, laconique, barre la droite de l’écran de pseudo.com, désormais figé. David Bohrman, le PDG du pionnier de la "webTV" a dû l’annoncer le 18 septembre à ses 175 employés : la recherche de nouveaux investisseurs, voire d’un acheteur de dernière minute, a échoué, l’entreprise doit fermer ses portes.

Victime de la technologie ? David Bohrman, ex-président de CNNfn nommé à la tête de Pseudo en janvier dernier, s’était pourtant battu ces derniers mois. En mai, la société avait ainsi réussi à lever 14 millions de dollars. Un mois plus tard, Pseudo avait licencié 16 % de ses effectifs (58 personnes) et redéployé 30 postes de travail. En fait, de l’avis des analystes comme de son PDG, le site new-yorkais, qui comptait Intel Capital, Tribune Ventures, Sycamore Ventures, Big Wave Ventures, Desfosses International et FD5 (actionnaire de Transfert) parmi ses actionnaires, meurt d’avoir voulu anticiper sur le développement des réseaux à haut débit, bien trop embryonnaires. En six ans d’existence, la société, dont les coûts atteignaient 2 millions de dollars par mois, n’avait jamais engrangé de bénéfices. Créé en 1994 par Josh Harris, ancien cyber-artiste et cofondateur de l’institut d’études Jupiter Communications, Pseudo.com a démarré comme un site de "chat", avant de diffuser du son, puis de la vidéo à partir de 1997. D’abord ciblé sur les hommes de 17 à 34 ans, diffusant dix heures par jour, le site n’est jamais parvenu à percer en termes d’audience. Et ce malgré quelques beaux coups, comme la couverture de la dernière convention républicaine, à Philadelphie, avec des prises de vues à 360°. Mais, là encore, les dépenses engagées n’ont pas généré les recettes publicitaires escomptées.

Des webTV en péril Après la fermeture, en mai dernier, de Digital Entertainment Network, basée à Los Angeles, puis le lancement avorté, le mois dernier, de Pop.com, le site soutenu par Steven Spielberg, Ron Howard et Paul Allen, le business-model des "webTV" semble suspendu à la banalisation de l’Internet à haut débit. Début septembre, Shockwave.com, installée à Los Angeles, a ainsi réduit la voilure en annonçant, une suppression de 20 emplois sur 170. Un mouvement suivi le 19 septembre par iCast, filiale de CMGI (holding propriétaire d’Altavista) qui diffuse également de petits films et des clips video : le site a annoncé la suppression de 30 emplois sur 220. Cette mauvaise série doit causer quelques soucis à Jacques Rosselin (lire interview). Le fondateur de Canalweb a souvent répété qu’il entendait créer l’équivalent français de pseudo.com. Il lui faut maintenant survivre à son modèle.

Pseudo
http://www.pseudo.com L’article de The Standard
http://www.thestandard.com/article/... L’article d’Interactive
http://interactive.wsj.com/articles...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse