10 12 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


1er/09/2001 • 11h41

Le petit chat n’est pas mort

archmag17
Un policier zélé voulait fermer madchat.org, le portail francophone de l’underground informatique. Leo, le webmaster, après avoir pris peur, a décidé de résisiter à la censure.

Le petit chat n’est pas mort. Pas encore. À l’été 2001, madchat.org, portail des hackers francophones, a rouvert ses pages, après plusieurs mois d’interruption. Petit rappel des faits. Le 31 janvier dernier, à 3 heures du matin, son webmaster Leo, pseudonyme d’un Français résidant aux ...tats-Unis, reçoit un coup de fil d’un commissaire de police versaillais. Le message est brutal : soit madchat.org ferme immédiatement, soit Leo sera arrêté et inculpé de complicité dans une affaire de piratage informatique à son prochain retour en France. Devant la menace, l’étudiant de 22 ans, doctorant en chiropraxie, cède. Son crime ? Avoir diffusé des « e-zines » ayant permis à quelques script kiddies, ces ados fanfarons qui se prennent pour des hackers confirmés, de pirater des centraux téléphoniques.

Inspecteur Gadget

En quelques années, madchat.org était, il est vrai, devenu une institution. Au milieu des années 90, Leo, 15 ans, crée SiLK, un BBS (Bulletin Board System, ancêtre du Web). Son catalogue de sharewares (logiciels dont l’utilisation est gratuite durant une période d’essai, puis payante) compte un millier de références. L’ado vend ses disquettes 6,90 F l’unité, ce qui permet de régler une facture mensuelle de 2 000 F à France Télécom. Surtout, ses activités le mettent en contact avec d’autres passionnés de H/P/C (Hacking/Phreaking/ Cracking). En 1998, Leo monte son premier site web, prototype de ce qui deviendra un « kiosque à e-zines » de l’underground informatique. De fil en aiguille, le site passe de 100 à 1 000 visiteurs par jour, et devient madchat.org. Un hommage au chat du Dr Gang, le méchant du dessin animé Inspecteur Gadget. L’objet de Madchat n’est pas d’inciter au piratage, mais de recenser tout ce qui s’écrit en matière de hacking, suivant la devise information=pouvoir. Très vite, le portail devient le rendez-vous des hackers, mais aussi de ceux dont le métier est de les surveiller, voire de les interpeller.

Acid jazz

En rouvrant Madchat, Leo a tiré les leçons de ses mésaventures : on n’y trouve plus les e-zines de script kiddies. Mais, avec sa bande d’amis - Tobozo, Wolf, Lucie, Maddany, Ulysse et consorts -, il tente de conserver intact l’esprit qui anime le site depuis ses débuts. Chacun peut mettre en ligne ses propres contributions, Leo faisant office de gentil organisateur. Réticent à dévoiler la moindre information personnelle, le garçon concède juste qu’il consacre une bonne partie de ses nuits au Réseau. Employé au sein du service informatique de son université d’accueil, il est souvent celui qui ferme les bureaux. Au volant de sa voiture, il s’offre alors un petit moment de détente, en écoutant de la trance hardcore ou de l’acid jazz, ses autres passions. Avant de retourner sur le Net, sitôt rentré chez lui...

http://www.madchat.org
http://www.madchat.org
 
Dans la même rubrique

16/09/2001 • 12h10

Vous avez dit 3 D ?

16/09/2001 • 12h02

La navigation à vue

15/09/2001 • 18h33

320 000 utilisateurs de napster

15/09/2001 • 18h32

Flash intime

15/09/2001 • 18h26

La béchamel de Guillaume
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse