08 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


28/06/2001 • 19h28

Le lessivier et le capital-risque

Unilever, la multinationale des lessives Skip ou Omo, a lancé en juin son site Unispark pour recueillir les idées innovantes des internautes.

"Bienvenue à Unispark - Le lieu qui accueille toutes les idées et les opportunités d’investissement dans le domaine du nettoyage et du soin du vêtement et des textiles." Le site Unispark, lancé en juin par le département "Soin du linge" d’Unilever Europe, fait appel aux internautes en anglais, en français et en allemand. Sa cible : les Géotrouvetout du Net, mais aussi les 200 000 employés de la multinationale, et surtout les petits entrepreneurs malins, fabricants de textile, sociétés de service de blanchisserie à domicile, etc.

L’entreprise est conçue comme une nasse à brevets : "Nous avons lancé Unispark pour générer des idées pour Unilever, explique Marie-Cécile Lebard, directrice des relations extérieures d’Unilever France. Cela signifie que si l’apporteur d’idées est un industriel, nous allons établir une alliance, un partenariat pour développer la technologie, ou racheter le brevet. Si c’est un étudiant en biotechnologies qui n’a pas les moyens d’industrialiser son projet, on déposera le brevet au nom d’Unilever. C’est dans l’intérêt des deux parties."

Pré-mâché

De ce site, Unilever a tout à gagner. Son budget est d’un million de francs, à mettre en balance avec les six milliards de francs investis annuellement en recherche-développement. Les idées vont sans doute affluer sur le Web, car les inventeurs sont déjà nombreux à envoyer leurs suggestions innovantes offline, par le canal du département "achats" (en contact avec les fournisseurs), de la recherche-développement (liée aux universités), voire du service consommateurs. Sur Internet, ils devront formaliser leur démarche, en remplissant un questionnaire. Du travail pré-mâché pour Unilever... Les dossiers seront traités "industriellement" par l’équipe de cinq personnes d’Unispark. Et ces derniers sont conseillés par... des capital-risqueurs : Vesta Group, qui a participé au lancement du site et qui contribuera à l’accompagnement des projets sélectionnés, n’est autre qu’une filiale de Sun Technologies. Qu’est-ce qui pousse le constructeur informatique américain à mettre son nez dans les affaires d’un lessivier ? "Il n’y aura pas seulement des propositions relatives au lavage, au repassage, à l’assouplissage du textile, justifie Marie-Cécile Lebard. Il peut y avoir un projet de site de diagnostic de l’état de vos vêtements. C’est Internet : ce n’est pas industriel, il n’y a pas d’immobilisations."

Capital-risque sans risque

De son côté, Unilever se frotte les mains à l’idée de pouvoir se débarrasser des projets trop ambitieux, qui transformeraient la cueillette aux brevets en aventure entrepreneuriale. "Notre volonté n’est pas de faire du capital-risque, parce que dans ce terme il y a la notion de risque. Nous ferons des investissements limités, avec les critères d’Unilever." Traduction : la multinationale apporte des compétences juridiques, marketing, productives, éventuellement un chouia financier, mais dès que le projet coûte cher, c’est Vesta qui prend le relais en pur capital-risqueur. "De toute façon, les innovations qui nous paraissent importantes sont déjà traitées par notre service de recherche & développement. Avec Unispark, nous ne nous occuperons que des petites propositions, qui sortent des sentiers battus." Tant qu’on peut se mettre un brevet de plus dans la poche sans trop d’efforts, pourquoi se priver ?

http://www.unispark.com
http://www.unispark.com http://www.vesta.eu.com
http://www.vesta.eu.com
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse