15 12 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


6/05/2003 • 15h07

"Le film web amateur déploie des trésors d’inventivité" [Mickaël Latour]

La médiathèque de Billère (64) organise son premier festival de court-métrages sur internet.

Les 9 et 10 mai 2003, la médiathèque de Billère (Pyrénées-Atlantique) organise son premier Festival du film web amateur. Deux soirées pendant lesquelles les specateurs pourront voir des court-métrages diffusés sur internet, discuter avec les réalisateurs et voter pour les films qu’ils préfèrent. Organisée avec un petit budget (7000 euros), la manifestation présentera quelques perles, comme l’hilarant Cream, ou comment une banane tente d’échapper à son sort, ou l’ambitieux Phlyx III, mettant en scène des policiers pas très doués en arts martiaux. Des liens pointant vers les films seront proposés sur le site du festival, dès la fin de celui-ci. Mickaël Latour, animateur multimédia à la médiathèque, explique la démarche de la manifestation.

(JPEG)
L’affiche du premier festival du film web amateur, dans les Pyrénées-Atlantique, les 9 et 10 mai

C’est quoi, au juste, un film web amateur ?
Pour nous, il s’agit d’oeuvres réalisées par des particuliers qui se sont acheté une caméra et un ordinateur et qui, au lieu de faire des films de vacances, ont décidé de tourner des petites histoires et de les montrer sur leur site web ou sur des sites spécialisés, comme cine-courts.com. Le but du festival, c’est de montrer ces trésors d’inventivité à un public qui n’est pas forcément équipé en haut débit. Ce qui est malheureusement nécessaire pour regarder des films en ligne.

Quelles étaient les conditions pour concourir ? Comment s’est déroulée la sélection ?
Quatre conditions étaient imposées : il fallait que le film soit déjà diffusé sur internet, qu’il dure moins de 8 minutes, que les dialogues soient en français et que l’auteur soit vraiment un amateur, c’est-à-dire qu’il ne vive pas de son activité de vidéaste. L’appel à candidatures a été lancé en janvier dernier. Nous avons reçu une soixantaine de vidéos et le comité de sélection en a retenu dix. Lors du festival, un jury remettra un prix de 800 euros au vainqueur. Le public décernera aussi sa propre récompense, avec, à la clé, un prix de 400 euros.

Pourquoi avoir restreint la sélection aux films francophones ?
Pour sa première édition, le festival n’avait pas vocation à se lancer dans une compétition internationale, en plusieurs langues. Cela dit, sur la soixantaine d’oeuvres envoyées, deux venaient de Belgique et une d’Allemagne.

Vous pensez déjà à la deuxième édition ?
Oui, l’an prochain, nous voudrions créer deux catégories de films, selon leur durée : moins de dix minutes et plus de dix minutes. Les films courts dont la durée dépasse dix minutes sont souvent les grands oubliés des festivals de court-métrages. Surtout, la médiathèque travaille sur la mise en place, en septembre, d’un atelier de vidéo numérique pour les enfants. Leurs travaux seraient montrés lors du prochain festival.

Le site du festival de Billère:
http://festivalbillere.free.fr
 
Dans la même rubrique

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA

14/11/2003 • 14h40

Le V2V, une vidéothèque militante et décentralisée

13/11/2003 • 16h07

Les télés libres appellent à des états généraux européens du "tiers secteur audiovisuel"
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse