18 10 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


2/02/2001 • 19h06

Le SuperBowl était fliqué de l’intérieur

Le dernier SuperBowl, événement majeur du sport américain, fut l’occasion de deux innovations technologiques utilisant toutes deux des caméras vidéo commandées à distance. Ou comment banaliser la société de surveillance.


Julien Chambaud
Le SuperBowl, finale du championnat professionnel de football américain, est l’un des évènements majeurs de l’année aux ...tats-Unis. La dernière édition, disputée à Tampa (Floride) dimanche 28 janvier, a permis de tester en grandeur nature deux innovations technologiques majeures en matière de couplage vidéo - nouvelles technologies. Le système Eye Vision tout d’abord. 30 caméras robotisées, réparties tout autour du stade et contrôlées à distance de telle sorte qu’une simple commande permet de les faire pointer sur une seule et même "cible". Résultat : il est possible de montrer l’action en vision panoptique, offrant une vision à 360° de ce qui se passe sur le stade. Effet "grand spectacle" garanti que les téléspectateurs ont pu apprécier en même temps que les vues tirées des minicaméras planquées sur les casquettes des arbitres, ou encore les pubs virtuelles qui s’incrustaient ici ou là.

Visages des spectateurs scannés

Mais cette modernisation de la vision, par le truchement des nouvelles technologies, n’est rien à côté de ce qui se passait en coulisses. Les 100 000 spectateurs entrant dans le stade ont en effet été filmés par des caméras de vidéosurveillance. Rien que de très habituel. Ce qui l’est moins, c’est que les images étaient couplées, en temps réel, à un système informatique de biométrie reposant sur la reconnaissance de 128 traits caractéristiques du visage. Les visages des spectateurs ont ainsi été scannés, digitalisés et comparés à une base de données d’escrocs, criminels terroristes et autres "Most Wanted" répertoriés par la police de Tampa, le FBI et autres forces de l’ordre. L’opération de comparaison prenait moins d’une seconde. Bilan : 19 suspects auraient été interrogés, mais aucun gros poisson ne fut identifié. Repéré, un revendeur de tickets à la sauvette, bien connu des services de police, s’est fondu dans la foule et n’a pas été retrouvé. La police de Tampa s’est néanmoins déclarée satisfaite de l’expérience.

La police, clientèle privilégiée

L’opération fut gracieusement offerte par les sociétés partenaires, Graphco, Raytheon, Viisage et VelTek, qui cherchaient là à démontrer l’efficacité de leur système, et à le tester à grande échelle. Il est en effet question de le redéployer au moment des Jeux olympiques d’hiver de Salt Lake City en 2002, mais aussi en Europe, notamment en prévision des rassemblements de hooligans. Si les forces de police constituent la clientèle privilégiée de ce type de matériel, on compte aussi parmi leurs utilisateurs 70 casinos, des aéroports, des services de santé et de sécurisation des zones sensibles, mais aussi Sagem Morpho, société française leader des bases de données biométriques gérant plus de 100 millions de données d’identification de personnes dans le monde, et qui reçut récemment un Big Brother Awards "pour l’ensemble de son œuvre"...

Scandalisée par de cette banalisation de la surveillance et du fichage, l’American Civil Liberties a quant à elle écrit aux instances de la ville de Tampa pour qu’elle s’explique sur l’utilisation qui sera faite des données enregistrées. Car si la police annonce que les images ne seront pas stockées bien longtemps, les sociétés à l’origine de la chose se targuent d’être utilisées par les principales bases de données policières et de surveillance internationales. Six millions d’images seraient ainsi déjà archivées par Viisage, 15 000 étant rajoutées quotidiennement...

EyeVision 360 degree video highlights:
http://www.superbowl.com/u/xxxv/vid... Le communiqué de presse de la société:
http://www.viisage.com/january_29_2... Le communiqué de presse de l’ACLU:
http://www.aclu.org/news/2001/n0201... SAGEM MORPHO - Big Brother Awards:
http://www.bigbrotherawards.eu.org/...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse