18 01 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


25/07/2001 • 18h32

Le Net, ça déprime ou pas ?

Il y a deux ans, des chercheurs américains publiaient une étude qui révélait qu’Internet était une cause de déprime pour certains utilisateurs. Aujourd’hui, ces mêmes chercheurs sont forcés de revoir leur copie.

Il y a deux ans, une importante étude américaine, réalisée par une équipe de psychologues de l’université Carnegie Mellon de Pittsburgh (Pennsylvanie), constatait que l’utilisation d’Internet augmentait sensiblement les risques de dépression des citoyens américains moyens. La nouvelle enquête, publiée en septembre 1998 dans la revue de l’American Psychological Association, avait, alors, été vivement débattue dans les milieux scientifiques et universitaires. Comment un outil qui incarne la communication pouvait-il avoir une influence néfaste sur les relations sociales des Américains ? La réponse n’aura pas vraiment eu le temps d’être ébauché que déjà une nouvelle étude, menée par les mêmes personnes, produit des conclusions exactement inverses. Oups ! L’équipe du psychologue Robert Kraut, le directeur du projet, s’était visiblement laissée aller à des interprétations hâtives dans sa première analyse. Mais bonne joueuse, elle en assume la responsabilité.

Treize compagnies informatiques

L’inverse serait étonnant surtout lorsqu’on apprend que l’étude a pu être réalisée grâce à l’apport de 1,5 millions de dollars versé par la National Science Foundation, la fondation Marckle et un consortium de treize compagnies informatiques. Cette somme avait servi à mettre en place un corpus de recherche très important. Quatre-vingt treize foyers américains avait été équipés en matériel informatique et connexion internet pendant deux ans. En échange, chaque membre de ces familles consentaient à remplir régulièrement un questionnaire et à laisser les chercheurs enregistrer leur navigation internet quotidienne sur 18 mois. Grâce à cette observation en temps réels, menée sur deux longues années, l’équipe du professeur Kraut avait bâti une analyse de l’évolution des comportements sociaux dès lors que l’utilisation du Réseau intégrait le quotidien des familles observées. Il en ressortait une analyse de la nature et de la qualité des relations sociales en ligne, l’impact de l’usage d’un ordinateur sur les activités des enfants, etc. En conclusion, l’étude assurait qu’Internet nous isolait socialement et rendait ses utilisateurs dépressifs. Les chercheurs avaient, en effet, observé que le temps passé sur le Réseau éloignait les utilisateurs de leurs amis et dégradait progressivement leurs rapports familiaux. Sur l’ensemble des personnes observées, les adolescents se révélaient les plus vulnérables à cet effet psycho-Internet.

Révision de copie

Aujourd’hui, les chercheurs ont revu leurs copies et nuancent, discrètement, ce qu’ils affirmaient deux ans plus tôt haut et fort. Une nouvelle étude, plus modeste, menée auprès de 446 personnes a révélé que l’utilisation de l’Internet augmenterait les activités sociales des gens plutôt extrovertis et enfoncerait un peu plus les introvertis dans leur solitude. La première étude, qui avait fait couler beaucoup d’encre dans la presse américaine, ne généralisait-elle pas un peu trop l’effet négatif du Net ? D’autant qu’une autre étude récente, réalisée celle-là par l’UCLA Center for Communication Policy, auprès de 2 000 ménages américains, assure que l’usage d’Internet accroît les rapports sociaux de ses utilisateurs. Le Net éloignerait aussi les internautes du petit écran puisque 28 % des personnes observées regardent moins la télévision que ceux qui ne disposent pas d’une connexion au Web. Un constat que Robert Kraut est bien en peine de critiquer. Beau joueur, il a expliqué au journal Usa Today que l’Internet a pris une place à part entière dans notre société et que son utilisation n’est pas liée aux dépressions et autres soucis d’ordre psychologique. Par contre, le chercheur, affirme que le Net est un facteur de stress, au même titre que les autres moyens de communication... À méditer.

Site de l’université:
http://www.cmu.edu/ Projet Home net:
http://homenet.andrew.cmu.edu/progr... Étude parue dans la revue American Psychologist:
http://www.apa.org/journals/amp/amp... L’article de Usa Today:
http://www.usatoday.com/life/cyber/...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse