25 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


30/09/2003 • 14h50

Le MIT ouvre les paris sur l’avenir des technologies

Les marchés virtuels pourraient permettre de prédire le futur

Le célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT), via sa lettre d’information Technology Review, vient d’annoncer l’ouverture prochaine de "Innovation Futures" (IF), un service original destiné à parier sur les tendances technologiques de demain. IF se présente comme un marché boursier de l’information. Chaque actualité potentielle peut faire l’objet d’une spéculation, formalisée par un graphe actualisé en temps réel montrant sa "cote de probabilité". Le prix de l’investissement - en dollars virtuels - fluctue en fonction du temps, et des opérations déjà effectuées par les autres "traders".

Encore en phase de test, le service sera ouvert au public en octobre, mais propose déjà quelques paris, sur des thèmes très spécialisés liés aux technologies et à la finance. Par exemple, IF demande "à combien se monteront les investissements de capital risque dans le domaine du sans-fil cette semaine ?". Trois choix sont possibles, mais l’option "entre 10 et 15 millions de dollars" semblent remporter les suffrages. A la question : "Que va décider Boeing quant à l’avenir du 7E7, son projet de jet commercial ?", l’optimisme est de rigueur. La majorité des traders-testeurs penche pour l’annonce de la poursuite du projet au printemps 2004 et l’option "Abandon du projet" ne recueille que 11 % de probabilité.

Un nouvel indicateur de tendances

Si chaque participant, selon son talent à prévoir le futur, peut espérer faire gonfler son capital de départ (10 000 dollars). Mais tout cela demeure fictif. La monnaie manipulée se nomme "X$", pour "eXchange dollars". Le seul prix réel est celui de l’abonnement au magazine du MIT. Le but n’est donc pas ici de gagner de l’argent, mais de démontrer sa perspicacité, et surtout de participer. Les créateurs du service expliquent : "Innovation Futures fait la synthèse de l’opinion collective quant à l’avenir de certaines technologies et marchés."

Entre jeu de simulation et marché boursier de l’information, IF pourrait s’imposer comme un nouvel indicateur de tendances. Complémentaire des marchés financiers, fournissant une vision plus instantanée, le service du MIT est centré sur l’avenir à court ou moyen terme. En donnant leurs prédictions sur la question : "Quand les premières applications commerciales de l’UltraWideBand seront-elles disponibles ?", les participants fournissent aux industriels concernés par cette technologie (du sans fil à haut débit, concurrent de Wi-Fi) des indications précieuses.

L’expérience d’IF fait suite à l’apparition de plusieurs services similaires, dont la popularité montre l’engouement des Anglo-saxons pour le pari, dans quelques domaines que ce soit. Le site "Long Bets" ("longs paris" en vf) propose par exemple des paris sur le futur lointain. Lancé en mars 2002 par la Long Now Foundation, le site attire l’intelligentsia US qui s’y risque à prédire la réception de signaux extraterrestres avant 2050, ou l’avènement de machines objectivement intelligentes en 2029.

Il y a deux ans était apparu "NewsFutures", un service permettant de parier en temps réel sur tous les types d’actualités, y compris en français. "Innovation Futures" s’appuie d’ailleurs sur la plate-forme de NewsFutures pour organiser les enchères et mesurer les cotations.

Parier sur des blogs ou sur des attentats

Plus récemment, les blogueurs de toutes origines se sont pris de passion pour "BlogShares", une bourse virtuelle permettant à chaque blog d’être fictivement coté, et à tout internaute de faire progresser son patrimoine en pariant sur la popularité future de ses blogs favoris. Quelque 40 000 blogs sont ainsi indexés et plus de 5 000 "traders" tentent de décrocher le titre - honorifique - de "meilleur joueur du mois".

Le gouvernement américain a dû renoncer cet été à un projet de "marché d’analyse politique" ("Policy Analysis Market", PAM). Censé débuter en août dernier et susceptible d’attirer plus de 10 000 "joueurs" en six mois, PAM aurait permis au public de parier sur les événements futurs liés au Moyen-Orient, notamment sur le risque terroriste. Devant le tollé général soulevé par l’idée, jugée "indécente" par la plupart des observateurs (et "stupide" par certains sénateurs américains), l’agence du Pentagone chargée du projet, la DARPA, a remisé l’idée au placard. Malgré le succès probable de l’initiative, l’organisation de paris relatifs à la probabilité de crises diplomatiques, d’attentats ou plus généralement portant sur la guerre n’était pas forcément opportune. Peut-être ne peut-on pas parier sur tout ?

 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse