16 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


12/01/2001 • 18h48

La voie est libre pour AOL Time Warner

Le régulateur américain a béni le mariage des deux géants de la communication, un an après la publication des bans et sans leur imposer trop de contraintes.

Un an plus un jour après le coup de théâtre de Steve Case, annonçant la fusion de son groupe AOL (26 millions d’abonnés) avec Time Warner, la Federal Communications Commission (FCC) a donné son quitus à l’union des géants. Cette décision intervient avec un peu de retard sur l’agenda, qui devait être clos fin 2000 ; mais cela s’explique par des négociations serrées. En ligne de mire : les messageries instantanées d’AOL et la part de marché de Time Warner dans le câble aux ...tats-Unis.

Clémence dans la messagerie instantanée

Avec le logiciel ICQ (87 millions d’utilisateurs), racheté à une start-up israélienne, et AIM (66 millions d’utilisateurs), développé en interne, AOL dispose de la première base mondiale d’utilisateurs de messageries instantanées. Près de 656 millions de messages de ce type sont envoyés chaque jour au sein d’AOL. Le groupe est en discussion depuis plus d’un an avec les instances techniques d’Internet (IETF entre autres), afin de créer un standard universel de messagerie instantanée. Cependant, l’entreprise de Steve Case traîne les pieds, et joue la montre en continuant à récolter des abonnés. C’est pourquoi Microsoft a tenté un coup de force à la fin de l’année 1999, en bricolant une passerelle entre son Instant Messenger et le très célèbre ICQ. Une guéguerre logicielle s’en est suivie. Il était question d’y mettre un terme à l’occasion de cette fusion, en obligeant AOL à ouvrir sans retenue ses messageries instantanées afin qu’elles puissent communiquer avec celles de la concurrence. La FCC a retenu une solution moins contraignante : AOL n’aura pas besoin d’ouvrir ses messageries tant qu’elle n’y ajoutera pas de nouveaux services multimédia, comme la vidéoconférence. Elle n’est pas contrainte à l’adoption d’une norme universelle, mais peut parfaitement se contenter de signer un accord avec Microsoft. Cet élargissement de la plateforme de communication devrait en fait profiter à ICQ et AIM.

Demi-ouverture du câble

Quant aux réseaux câblés que Time Warner apporte dans sa dot, avec 20 millions de foyers raccordés (la moitié de l’audience connectée à haut débit aux ...tats-Unis), ils vont procurer au nouveau groupe de substantiels avantages sur le marché américain. Comme dans la messagerie instantanée, la question de l’open access a divisé les fournisseurs d’accès et les câblo-opérateurs. Au départ, c’est AT&T qui a été attaquée par AOL et d’autres fournisseurs d’accès à Internet (FAI) qui réclamaient le droit de passage sur ses lignes câblées - concurrence oblige. Des procès ont été intentés dans plusieurs ...tats. Avec la fusion AOL Time Warner, c’est l’arroseur arrosé : on demande à Time Warner d’ouvrir son câble. Mais le régulateur n’a pas été trop exigeant. Il suffira de laisser entrer trois FAI indépendants pour qu’AOL ait le droit d’emprunter les tuyaux Time Warner. De cette position inexpugnable, le nouveau groupe peut inonder les foyers avec le contenu du catalogue de films et de musique de Time Warner (Warner Studio, Warner Music), comme il le fait déjà avec son bouquet de chaînes câblées, dont CNN. AOL a déjà entrepris de pousser sa clientèle à s’abonner aux magazines de Time Warner (l’hebdomadaire Time, notamment). Pour le coup, une alliance entre AOL et AT&T pour se partager le câble n’est plus à craindre : la FCC a obtenu que les participations d’AOL dans AT&T soient cédées. C’est au moins ça de pris.

Les éternuements du géant

Pour l’heure, si les dimensions du premier groupe mondial de communication impressionnent, ainsi que le montant de la fusion (103,5 milliards de dollars, 735 milliards de francs au cours actuel des actions AOL et Time Warner, contre 165 milliards de dollars, 1 171 milliards de francs en janvier 2000), l’union reste à concrétiser. Choc des cultures, nécessité d’adapter le réseau Time Warner au service haut débit d’AOL, de mettre sur pied les futurs bouquets de distribution numérique multimédia... Or le contexte boursier s’est dégradé, ce qui diminue la marge de manœuvre financière du groupe. Les ressources publicitaires, qui comptent pour 20% des revenus d’AOL Time Warner, pourraient se tarir. La télévision-star CNN perd de l’audience et s’apprête à licencier. Time Warner est en perte de vitesse depuis des années. Enfin, les investisseurs attendent des coupes budgétaires - c’est l’objectif des "synergies" entre les deux groupes. On parle déjà de licenciements qui pourraient toucher plus de 1 000 personnes du groupe de 85 000 salariés - selon le Wall Street Journal. Malgré ces coupes, il faudra que les profits (EBITDA) augmentent de 30% dans le courant de l’année 2001 ! Pendant que Steve Case a le nez dans le guidon, pourvu que le régulateur précipite l’ouverture à la concurrence du reste des réseaux américains.

La Federal communications commission:
http://www.fcc.gov/Bureaus/Cable/Pu...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse