18 01 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


30/05/2000 • 21h48

La délation en ligne à la rescousse de la sécu britannique

Pour diminuer ses pertes, le département de la sécurité sociale britannique encourage dorénavant à la délation en ligne. Un service d’e-mail a été mis en place à cet effet il y a quelques jours.


DR
"Dénoncer la fraude est l’affaire de tout le monde." Le slogan assez pernicieux de la dernière campagne d’information du gouvernement britannique donne le ton : dénoncez, dénoncez, il en restera sûrement quelque chose... Pour diminuer le "trou de la sécu" anglais, le département de la sécurité sociale ne fait pas dans la dentelle : il encourage purement et simplement les citoyens à la délation en ligne. Un service d’e-mail est proposé depuis quelques jours sur le site de la sécurité sociale entièrement dédié à la fraude : targetingfraud.gov.uk. En un clic vous pouvez dénoncer votre voisin de palier, un collègue de bureau, votre ex ou encore votre belle-mère... Enfin tout le monde, du moment que vous les suspectez de prêt ou de loin de tricher "honteusement" sur leurs déclarations médicales. Le tout évidemment dans un anonymat le plus strict garanti par le site. Si en France le procédé étonne, il est loin de gêner les autorités britanniques pour qui la chasse aux fraudeurs est devenue, en quelques années, une véritable institution. La délation officialisée s’exerce depuis déjà cinq ans grâce à ce numéro : le 0800 854440, la hotline téléphonique de la sécurité sociale. Le service d’e-mail n’est en fait que le complément virtuel efficace d’une campagne de "sensibilisation" bien plus importante.

Débutée le 10 mai, cette campagne se poursuivra sur six mois dans le nord-ouest de l’Angleterre avant d’être étendue à tout le pays si le projet donne des résultats. Et les autorités n’ont pas lésiné sur le budget. Le gouvernement a dépensé 2 millions de livres sterling pour financer une série de trois spots télévisuels, des annonces à la radio et des publicités dans les journaux. Une dépense que le secrétaire de la sécurité sociale anglaise, Alistair Darling justifie en ces termes : "En réduisant la fraude et les erreurs nous pourrions sauver au moins un billion de livres. Davantage d’argent pourrait ainsi être consacré aux personnes qui le nécessitent le plus comme les retraités et les enfants." Et si l’évocation des besoins des plus faibles n’est pas suffisamment convaincante, rien n’est plus facile que de stimuler l’appât du gain du citoyen lambda. La responsable de la communication du département de la sécurité sociale ne déclare-t-elle pas : "Quand vous pensez que la fraude nous coûte à tous chaque année la somme de 80 livres, il y a de quoi être outré par les tricheries indignes." Un argument que certains Anglais semblent prendre au sérieux puisque la hotline téléphonique enregistre une moyenne de 4 000 appels par jours. Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre les résultats de la boîte mail... very charming !

http://www.targetingfraud.gov.uk/pages/intro.html
http://www.targetingfraud.gov.uk/pa...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse