13 11 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


14/12/1999 • 22h49

La Sacem dit oui au MP3

Pour la première fois en France, un accord a été conclu entre le Sesam (organisme regroupant la Sacem et d’autres sociétés d’auteurs) et un site diffusant du MP3. France MP3 a désormais le droit d’émettre et de vendre des fichiers musicaux numériques protégés, en toute légalité. Interview de Laurent Maubon, cofondateur de France MP3.
C’est un accord historique. D’un côté, le Sesam, organisme regroupant la Sacem et d’autres sociétés d’auteurs pour la gestion des droits sur les supports multimédias. De l’autre, la petite société Eurékan Multimédia, créée il y a quatre mois à peine, et qui gère le site FranceMP3.com, diffuseur de musique en ligne... En négociation depuis plusieurs mois, les deux parties ont trouvé un terrain d’entente. Pour la première fois en France, la toute-puissante Société des auteurs compositeurs et éditeurs de Musique (Sacem) a décidé de vendre, pour une diffusion en ligne, les droits des œuvres qu’elle protège. Le site France MP3 a accepté d’en payer le prix.

Désormais, dès qu’un morceau aura été acheté et téléchargé sur le site musical, 12 % du prix payé par le client seront reversés aux auteurs, via le Sesam. La diffusion en realaudio, destinée aux pré-écoutes (en basse qualité) sur le site, fait, elle aussi, l’objet d’une rémunération sur la base d’un forfait.

La durée de l’accord est limitée à six mois, afin de tenir compte des "incertitudes qui pèsent sur les formats de compression", le Sesam jugeant ce type d’exploitation "expérimentale".

"Nous voulons être légalistes"

Pour Laurent Maubon, cofondateur de France MP3, cet accord était indispensable pour le développement d’un business qu’il voit grand.

) Votre site a ouvert en septembre. En décembre, vous êtes les premiers à conclure un accord avec le Sesam. Comment en êtes-vous arrivé là  ?

- Avec ...ric Legent, mon associé, nous avons rapproché deux sites : l’un proposait de la musique, l’autre les logiciels pour l’écouter. La nouvelle société Eurékan Multimédia a été officiellement créée en août dernier. Elle gère MP3France.com, site centré sur le matériel et FranceMP3.com, dédié au téléchargement de morceaux. Pour cette partie de l’activité, nous avions entamé les négociations avec le Sesam dès le mois de juillet.

) À partir de maintenant, vous allez pouvoir diffuser des artistes connus comme Céline Dion ou Julien Clerc, par exemple ?

- Julien Clerc fait partie d’une major : Virgin. Le jour où nous aurons un accord avec Virgin, on verra. Mais ce n’est pas notre domaine. Nous, nous sommes spécialisés dans ce que nous appelons "l’autre musique", celle des producteurs indépendants, qui n’est pas prise en compte par les majors.

) Pourquoi ne passez-vous pas d’accord avec les "gros"  ?

- D’autres s’en occuperont bien mieux que nous. Vous savez, il faut énormément de temps pour passer un accord avec Virgin. S’il faut que je remonte la chaîne des interlocuteurs jusqu’en Californie, à Palo Alto, ce sera plus long.

) Et le créneau "indépendant", c’est rentable ?

- Nous sommes convaincus que la richesse de la création nous permettra de fonctionner sans problèmes. Et puis notre cible n’est pas si étroite qu’on pourrait l’imaginer. Nous sommes des généralistes spécialisés, dans la mesure où nous voulons diffuser tous les styles mais rester pointus dans chacun d’entre eux. La qualité est notre principale garantie de succès. Cela passe par des accords avec des labels et bientôt, le recrutement d’un directeur artistique.

) Pourquoi ? Le choix des artistes, ce n’est vraiment pas votre rayon ?

- Je ne suis pas un professionnel de la musique.

) Donc, le choix de "l’autre musique" n’est pas le fruit d’une passion  ?

- Avec mon associé, nous avons commencé par vendre des baladeurs MP3 puis nous avons cherché du contenu. Pour assurer notre succès, il fallait trouver un créneau sur lequel l’offre soit crédible. Si vous cherchez à me faire dire que notre but est uniquement d’occuper une niche puis de s’en servir de planche d’appel vers le marché, ce n’est pas le cas. Nous ne sommes pas opportunistes. Simplement, nous construisons les fondations de quelque chose qui a vocation à devenir un acteur majeur.

) Vous bénéficiez désormais d’un accord flambant neuf qui vous permet de diffuser de la musique en toute légalité. Comment faisiez-vous jusqu’à présent  ?

- Nous avons passé des contrats avec des artistes auto-produits qui nous ont cédé le droit de diffuser leur œuvre gratuitement. La plupart d’entre eux n’étaient pas membres de la Sacem. Donc, il n’y a pas eu de problème. Mais notre vocation n’est pas de proposer uniquement des œuvres gratuites. Nous allons travailler de plus en plus avec des maisons indépendantes qui produisent des artistes membres de la Sacem. Il faut pouvoir les rémunérer car nous voulons être légalistes.

) Cette rémunération est de 12 %. Ça veut dire 12 % de combien ?

- Après avoir discuté avec des producteurs, nous estimons le prix d’un morceau entre 6,50 FF et 10 FF.

) Vu le coût des communications téléphoniques, est-il vraiment rentable de s’acheter un disque par téléchargement  ?

- C’est vrai que pour l’instant, le téléchargement n’est pas très rapide. C’est pourquoi nous proposons une alternative, également prise en compte dans l’accord  : la fabrication de compilations à la carte. Vous pré-écoutez les morceaux en realaudio, on vous envoie ensuite un CD par la Poste avec des morceaux au format wave, [format traditionnel des plages d’un CD], et en MP3.

) Cette activité d’édition de CD est incluse dans l’accord ?

- Tout à fait.

) L’accord est valable six mois : cette durée vous satisfait  ?

- Ce terme délimite une période d’expérimentation. Et vous savez, six mois sur Internet, c’est deux ans dans la vie réelle..

http://www.francemp3.com/
http://www.francemp3.com/ http://www.sesam.org/sesam/index.html
http://www.sesam.org/sesam/index.html
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse