18 01 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


13/02/2001 • 18h59

La Californie sacque les "mails postaux" en prison

Le 6 février 2001, une décision de la cour d’appel de Californie a donné raison à la direction de la prison Pelican Bay. Le célèbre pénitencier demandait l’interdiction pour les détenus de recevoir des e-mails par voie postale.

Non, ce n’est pas une plaisanterie : Inmate Classified, une compagnie californienne, propose aux prisonniers de leur créer une page web sur son site ainsi qu’une adresse internet. Un business comme un autre, qui profite de l’absence de connexion à l’intérieur des prisons. Moyennant une souscription de 50 dollars (plus de 356 F), suivie de l’acquittement chaque mois de 10 dollars (71 F) pour rester en ligne, l’entreprise façonne les pages perso des détenus… Et s’occupe du courrier. Chaque semaine, elle rassemble les mails reçus, les imprime et se charge de les expédier… par voie postale à ses clients dans leur pénitencier de résidence. Les pages web des détenus, disponibles sur le site inmate.com (c’est-à-dire détenu.com) permettent aux prisonniers de recevoir directement les mails des internautes qui souhaitent correspondre avec eux. Mais le manège est loin de plaire aux directeurs de prisons qui s’inquiètent du non-respect possible des normes de sécurité.

Liberté d’expression

En mai 1998, la direction de la prison d’...tat, Pelican Bay, qui compte environ 3 500 détenus, décide d’interdire l’usage de cette correspondance insolite et en informe les prisonniers. Mais voilà, l’un d’eux se rebelle. Aaron Collins, qui utilise le système depuis le début, se met en tête de contester la décision de l’administration. Après une tentative de compromis, il saisit la justice locale, au nom du premier amendement de la constitution qui proclame la liberté d’expression, qu’il estime bafoué par la direction. Contre toute attente, la cour donne raison au détenu en décembre 1999, mais elle classe cependant les mails reçus par courrier dans la catégorie des "missives non-confidentielles" (soumis à une lecture préalable). Pourtant la direction de la prison avait bien préparé son argumentation. À l’audience, la direction fera intervenir Jill Tholl, le superviseur de la section du courrier de la prison, et Michael Menz, un enquêteur de la police de Sacramento, spécialisé dans la criminalité high-tech. Parmi les arguments soulevés : la surcharge de travail engendrée par ces nouveaux envois pour le service de contrôle de la prison, et la facilité avec laquelle l’expéditeur d’un e-mail pouvait déguiser son identité (bien qu’il soit tout aussi facile de déguiser son envoi par courrier classique). Ces raisons ne convaincront pas le juge.

Aaron Collins a pu savourer sa victoire derrière ses barreaux…Pendant plus d’un an. Le temps pour la cour d’étudier l’appel déposé par la direction du pénitencier. Le mardi 6 février 2001, la décision est tombée. Devant la complexité des définitions juridiques des courriers électroniques imprimés, la cour d’appel a cassé le premier jugement. Les envois d’e-mails postaux sont désormais interdits. À moins d’un recours devant la Cour suprême, les matons de Californie ne joueront plus les super-facteurs.


capture d'écran
DR

L’article de The Register:
http://www.theregister.co.uk/conten... http://www.inmate.com/
http://www.inmate.com/
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse