14 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


7/02/2000 • 20h53

Kleline renaît de ses cendres !

On croyait Kleline mort et enterré. Ce système de paiement en ligne, lancé en 1996 au sein de Paribas, a été fermé, en janvier dernier, par le nouvel ensemble BNP-Paribas. Kleline réapparaît sous forme de start-up, avec un nouveau nom : Blue Line.

"Aujourd’hui, je relance Kleline !" Nous sommes le 7 février et Abdallah Hitti a le sourire du conquérant. Cela ne fait pas un mois que la BNP-Paribas a décidé de mettre fin à l’aventure de Kleline, premier système de paiement dématérialisé français. Fin janvier, l’ex-directeur général de ce qui était, l’an dernier encore, une filiale de Paribas avait démissionné. Aujourd’hui, ce businessman franco-libano-brésilien aux traits fins et au regard pétillant de malice jubile : on va bien s’amuser, annonce sa mine réjouie.

Le nouveau système de paiement on line devrait être opérationnel en juin. Il s’appellera Blue Line International, une marque "déposée par Abdallah", il y a sept ans. Cette nouvelle entreprise serait-elle le fruit d’une très longue réflexion ? Abdallah Hitti reconnaît seulement qu’il travaille depuis plus d’un an à un "Kleline deuxième génération". "J’aurais aimé que la BNP vende Kleline. Cela correspondait à mon attente : en tant qu’homme d’affaires, c’était l’opportunité de ma vie, je l’aurais rachetée. Mais ils ont préféré arrêter son développement", épilogue l’entrepreneur. Il a donc dû refonder une société.

Réseau international et ouverture à toutes les banques

L’ex-salarié de la BNP n’est pas fâché avec la BNP, souligne-t-il. N’empêche, les pontes de la banque pourraient bien se mordre les doigts d’avoir laissé filer le poisson. Blue Line diffère principalement de Kleline en deux points : primo, c’est un réseau international, avec une plate-forme de paiement dans chaque pays. Les banques Bradesco au Brésil, Netgiro en Suède, Netcom au Liban, et GDS dans le Golfe ont déjà signé un accord. Des négociations sont en cours avec trois banques aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne et aux ...tats-Unis. Secundo, toutes les banques y sont admises. Dans Kleline, a contrario, la BNP-Paribas demeurait seul maître à bord.

"Nous sommes dans un pays cartellisé, se moque Abdallah Hitti. Il faut mettre un peu de concurrence là-dedans." En fait de concurrence, Blue Line, entreprise traditionnelle, vient chatouiller les banques sur un point sensible  : en ne s’imposant pas à temps comme intermédiaires financiers de choix pour le commerce électronique, elles ont pris du retard... "Avec Egg en Grande-Bretagne, Ze Project d’Arnault, voire même Carrefour ou Beenz, les banques traditionnelles pourraient bien être prises de vitesse", affirme Jean-Michel Billaut responsable de la veille technologique à l’Atelier (BNP-Paribas).

Ni banque, ni société financière

Blue Line n’a rien d’une banque traditionnelle. Ce n’est même pas une "société financière", au sens où l’entend la loi française. Kleline, qui disposait de ce statut, avait dû se plier à des obligations de dépôts de garantie (15 millions de francs d’avoirs), et de solvabilité des actionnaires de référence. La nouvelle société, 100 % française, n’aura pas besoin de prendre ce statut pour opérer dans d’autres pays comme la Suède, où la réglementation est moins rigide. "Pour l’instant, je préfère ne pas m’imposer de contraintes", affirme, royal, Abdallah Hitti.

Ultime pied de nez à son ex-employeur : l’entrepreneur répète à qui veut l’entendre que les portes de Blue Line seront grandes ouvertes à BNP-Paribas. Si toutefois cette dernière accepte d’entrer en concurrence avec d’autres banques, et de ne plus être aux commandes…

Kleline
http://www.kleline.fr Site de soutien aux anciens salariés de Kleline:
http://members.xoom.com/kleline2/
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse