12 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


9/04/2001 • 18h28

Jospin victime d’un bug

Le site du Premier ministre français présentait jusqu’à ce week-end un défaut de sécurité important. Alerté par un internaute, le webmaster a réparé dans la matinée du 9 avril 2001. Les autres sites gouvernementaux ne remontent pas forcément le niveau...


Peggy Pierrot
Citoyens, rassurez-vous, le gouvernement reste sur le pont le week-end. Alerté dimanche 8 avril par un internaute, le responsable du site Premier-ministre.gouv.fr a rapidement appliqué, lundi matin, un correctif. Il était temps. Le serveur offrait à n’importe quel internaute le loisir d’afficher dans son navigateur l’identifiant et le mot de passe (lien sur image) permettant de se connecter à la base de données liée au site. Cela ne fait pas très sérieux lorsque l’on sait que le bug permettant ce tour de passe-passe a été découvert il y a un an. Le site du Premier ministre avait bien été entièrement revu il y a quelques mois. Mais la société Immedia, responsable des évolutions graphiques et techniques du site et lauréate des derniers Clics d’Or, a visiblement un problème avec ce bug : on le retrouve sur son site et... bien entendu, sur celui qui a reçu le prix du e-commerce.

Cour des comptes transparente
Cliquez sur l’image pour voir la capture d’écran
Un rapide tour d’horizon à la recherche de bugs classiques sur les sites gouvernementaux n’est guère plus rassurant. Depuis le site du Premier ministre, le visiteur est fermement invité à soutenir la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2008. Quelle que soit son opinion sur le sujet, il est amusant de noter que les internautes avertis s’échangent depuis quelques semaines une information plaisante à propos de ce site. Le site est vulnérable au bug Unicode. L’administrateur a été prévenu, mais ne fait rien. Ce qui permet de penser que le jour où Paris2008.fr sera vraiment sous les feux des projecteurs, il sera sûrement hacké. Car il faut à peu près trois minutes pour effacer, modifier ou lire le contenu du serveur... Paris2008.fr est sous la responsabilité du comité de candidature de la ville de Paris aux JO, une structure publique.

Plus institutionnel, le site de la Cour des comptes présente le même défaut que celui du Premier ministre. Il est très simple de visionner dans un navigateur les identifiants et les mots de passe nécessaires à une connexion aux bases de données du site. Ici, les administrateurs ont fait preuve d’une grande imagination pour les mots de passe puisqu’ils ont laissé ceux spécifiés par défaut (deux lettres). Comme cela avait été le cas pour le site de Davos. On se demande où passe l’argent du budget Internet de la Cour des comptes...

Le même bug affecte, avec des conséquences a priori moins importantes, les sites ministériels des Affaires étrangères et de l’Agriculture et le serveur qui permet de consulter les appels d’offres pour les marchés publics de travaux.

Lenteurs administratives
Cliquez sur l’image pour voir la capture d’écran
Dans un autre genre, on trouve une très vieille faille concernant les serveurs Netscape sur les sites des ministères de l’...conomie solidaire, de la Santé ou de la Ville. Ce bug permet d’afficher le contenu du site sous la forme d’une arborescence. Et donc, de faire apparaître des répertoires normalement inaccessibles. Reste enfin les sites sous Lotus-Domino : ils affichent, bien entendu, tout leur contenu sur simple demande, comme le login et le mot de passe pour accéder à la base de données.

Transfert.net qui a contacté à deux reprises le cabinet du Premier ministre pour communiquer les noms des serveurs présentant ces failles a finalement été rappelé en fin de journée. Il semble que le gouvernement soit un peu lent à bouger sur ces problèmes. Début 1999, l’équipe de Kitetoa.com avait connu toutes les difficultés du monde à joindre un responsable intéressé par une liste des serveurs gouvernementaux en mauvais état. Lorsqu’une démonstration avait pu être organisée au sein de la Mission interministérielle de soutien technique pour le développement des TIC dans l’administration, le responsable de la rédaction des référentiels de sécurité avait lancé : "vous savez, ici, c’est difficile de faire bouger les choses. On va les prévenir, mais..." Et effectivement, le site du ministère de la Santé montre toujours, deux ans plus tard, ses dessous...

Mission interministérielle de soutien technique pour le développement des TIC dans l’administration:
http://www.mtic.pm.gouv.fr/ Kitetoa au chevet du gouvernement:
http://www.kitetoa.com/Pages/Textes...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse