11 08 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


26/10/2000 • 18h44

Jaffré lance un site de supporters, stock-options.fr

L’ancien PDG d’Elf Aquitaine, Philippe Jaffré, a annoncé, mercredi 25 octobre, l’ouverture d’un site Internet qui vise les détenteurs et supporters des stock-options.

Philippe Jaffré, le tout nouveau président du conseil de surveillance de Ze Bank, le projet de banque virtuelle de Bernard Arnault, a fait ses premiers véritables pas sur le Net mercredi 25 octobre. L’ex-patron du Crédit Agricole puis d’Elf Aquitaine a en effet lancé stock-options.fr, un site d’information et de promotion de ce mode de rémunération. "Cela n’a rien à voir avec Ze Bank", s’empresse-t-il de préciser. Cela renvoie en effet davantage à ses déboires chez Elf. L’hiver dernier, Philippe Jaffré s’était retrouvé au centre d’une polémique causée par le montant de ses indemnités de départ (1), suite à sa démission du groupe pétrolier. Le Monde avait évoqué le chiffre de 200 millions de francs, (montant jamais confirmé par l’intéressé), dont une bonne part en stock-options.

400 000 détenteurs en France

Le site stock-options.fr se veut donc un média d’information militante et de simulation financière. "Son ambition est de favoriser la compréhension et le développement des stock-options en France. Et d’attirer leurs supporters", a précisé Philippe Jaffré, qui a investi à titre personnel un peu moins d’un million de francs dans l’affaire. Et de poursuivre : "Il faut démystifier les stock-options en France. Et cesser de les considérer comme un instrument du diable ou un billet de loterie." Ce site vise d’abord "les 35 000 vrais bénéficiaires français de stock-options. Et, au-delà, les 400 000 détenteurs français, dont environ 290 000 sont des salariés d’entreprise cotées au CAC 40", explique Dominique Delamare, directeur général, lui aussi venu d’Elf. Ils y trouveront la valeur actualisée au jour le jour de ce mode de rémunération variable. Les stock-options distribuées par les quarante premières entreprises françaises représentaient le 26 octobre un total de 58,9 milliards de francs de plus-values virtuelles. En ligne aussi, des instruments de simulation de leurs propres portefeuilles, à partir des informations publiées dans les rapports annuels des entreprises cotées.

Le liquide a la cote

Quoique dénué de toute révélation croustillante, ce site fournit aussi l’actualité fiscale et des comparaisons internationales sur un mode de rémunération courant dans les pays anglo-saxons, mais controversé en France. Ce droit donné à un salarié d’acheter des actions de son entreprise à un prix donné, après un certain délai, a d’abord constitué un instrument de fidélisation des dirigeants et des cadres supérieurs. Puis il a connu un envol significatif ces dernières années, quand de nombreuses entreprises de la nouvelle économie l’ont utilisé pour s’attacher des compétences, souvent en démocratisant leur attribution à l’ensemble des salariés. Aux dernières nouvelles et selon un article récent du Monde Interactif, les stock-options n’auraient plus la cote aux ...tats-Unis, où l’on compte pourtant 12,5 millions de détenteurs. Devinez ce qui fait fureur, chez les dirigeants de la Silicon Valley ? La prime en argent liquide !

(1) 200 millions de francs, selon Le Monde. Un montant jamais confirmé par l’intéressé.

Le site en France:
http://www.stock-option.fr Un site aux États-Unis:
http://www.stock-options.com L’article du Monde Interactif:
http://interactif.lemonde.fr/articl...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse