11 07 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


11/09/2001 • 22h04

Internet face aux attentats

Les internautes se sont jetés sur les sites web américains et européens pour suivre les événements tragiques qui se déroulaient aux ...tats-Unis. Avant de revenir à la télé, ce bon vieux medium.

La presse en ligne a tenté de se faire l’écho des événements dramatiques aux ...tats-Unis. De manière plus ou moins efficace. Mais, à défaut de faire aussi bien - en termes purement journalistiques - que la télévision, le Net remplissait son rôle : il faisait parler, et permettait la communication planétaire au moment où les lignes téléphoniques américaines étaient le plus souvent inopérantes. L’e-mail a fonctionné à plein. La parano aussi. Tout comme la rumeur. Les commentaires d’internautes parfois peu avisés s’échangeaient dans les mailing-lists...

Du côté de la presse française en ligne, vers 19 heures, lefigaro.fr émet un communiqué de presse vantant "son dispositif rédactionnel pour le suivi des attentats" : 16 journalistes assurent un suivi toutes les dix minutes et le studio intégré à l’équipe réalise en 45 minutes seulement un diaporama en Flash montrant l’effondrement des deux tours. Résultat : "Un pic historique de connections. Nous avons d’habitude 300 000 pages vues par jour. Aujourd’hui, on a multiplié ça par six.", assure Patrick de Baecque, la tête éditoriale du figaro.fr depuis fin 1999. L’hebdo le Nouvel Observateur décide de consacrer l’ensemble de son site en édition quotidienne aux attentats américains, M. de Baecque croit, lui, avoir mis sur pied en quatre heures le meilleur dossier multimédia des sites médias français : "Nous jouons à fond la complémentarité avec le papier. Nous ne sommes plus un site de presse, mais un site d’infos." Et si en plus les stats ont augmenté...

Le New York Times joue la rapidité

Aux ...tats-Unis, Wired titre "Apocalypse in New York City". Cet article de témoignage mis en ligne trois heures après les faits est écrit par une correspondante sur place. Suit un dossier de cinq articles réalisé avec l’aide des agences de presse. La plupart des sites connaîtront de forts ralentissements comme celui de la BBC qui explique à la une de son serveur : "Services to News may be slow due to the weight of traffic. Please bear with us".

Le New York Times joue la vitesse. À 8 h 50 (heure locale) puis 9 h 04, le quotidien annonce les deux crashs sur sa version en ligne. À 10 h 18, il relaie l’écroulement de la première tour. Dans un autre flash, il annonce qu’il "pourrait s’agir " d’une attaque terroriste. Pertinent. Indymedia reste, pour sa part, posé. "Les sources de médias de masse prennent pour l’instant pour boucs émissaires différents groupes arabes", indique l’agence de presse alternative. Avant de souligner : "S’il vous plaît, gardez à l’esprit que le Pentagone a un passé de désinformation et que l’information selon laquelle un 737 au départ de Boston aurait été détourné plus tôt ce matin pourrait ne pas être exacte." Il semble pourtant que ce soit bien lui qui ait fini dans le World Trade Center.

Le Nasdaq pense, le Nasdaq prie

Tandis que la presse se déchaîne pour relayer l’information, les responsables des marchés financiers se distinguent. On apprend ainsi l’heureux événement par l’AFP : "l’euro bondit après l’incendie du World Trade Center ". Mais la palme revient sans doute au Nasdaq. Dans un fax, le marché américain des valeurs technologiques explique que " les pensées et les prières du Nasdaq vont aux victimes de ce tragique désastre et à leurs familles (...) L’intégrité du Nasdaq Stock Market ne sera en rien affectée et l’ensemble des transactions effectuées hier demeure enregistré dans les systèmes du Nasdaq." Deux informations donc. 1- Le Nasdaq pense, le Nasdaq prie. 2- Tout est sous contrôle, dormez tranquilles... Reste que tous les marchés sont partis à la baisse. La Tribune.fr parle de krach. Dans la salle des marchés de BNP-Paribas, à Paris, on suit toute la catastrophe en direct sur CNN. Un informaticien résume l’ambiance : "Les mecs couraient partout en gueulant au téléphone. C’était hallucinant de voir la ligne de partage entre ceux qui continuaient à traiter les ordres pour engranger et ceux qui avaient plutôt envie de vomir en apprenant que la bourse de Paris avait finalement décidé de ne pas fermer." Business as usual. Denis Kessler, president de la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) et vice-président délégué du MEDEF, reste collé à la réalité économique. Il avance le chiffre de plusieurs milliards de dollars de dégâts, "mais la quote-part des assureurs mondiaux est impossible pour l’instant a mesurer ". Le suspens plane...

Sites figés

Sur certains sites, c’est le désert. Ainsi, sur The palestinian information center, pas un mot. On est loin de la pseudo revendication triomphante du FDLP (Front démocratique de libération de la Palestine) évoquée par une chaîne de télévision arabe, mais immédiatement démentie par le porte-parole du groupe.

D’autres ne perdent pas pied. Sur la home page de worldtradecenter.com, on peut rapidement lire : "Nom de domaine disponible pour mémorial ou tout autre utilisation appropriée. Email : hostmaster@earthplaza.com ". Dans la soirée, le message devient : "Nom de domaine à donner comme mémorial ou tout autre utilisation appropriée". Sur le site mariotthotels, on peut lire : "Le Marriott du World Trade Center a été évacué. Marriott International travaille en étroite collaboration avec les autorités. Marriott continuera à rester vigilant et à fournir des bulletins d’information. Nous sommes en train de mettre en place un numéro de téléphone spécial pour les renseignements et nous préviendrons aussi vite que possible de son ouverture".

Quant à la une de DefenseLink.mil, l’agence de presse de l’armée américaine, elle reste figée sur une déclaration de Donald H. Rumsfeld, secrétaire d’...tat à la défense américain, fustigeant l’inertie institutionnelle du Pentagone, qu’il comparait, dans un discours, daté du 10 septembre, à la bureaucratie du "système soviétique" ().

Des mails dans tous les sens

Mais finalement, les événements dramatiques du jour ont surtout déclenché des mails dans tous les sens sur le réseau. Entre ceux qui cherchent à avoir des nouvelles de proches coupés du monde à New York (plus de téléphone filaire ou sans fil) et ceux qui ont un commentaire à faire, les mailers ont chauffé... Ainsi, dans une mailing list, un membre s’interroge en début d’après midi : "la revendication du FDLP est éminemment suspecte, non ?? On voudrait leur faire porter le chapeau que ce ne serait pas étonnant...". Ce à quoi un autre internaute répond : "Il me semble qu’ils ont déjà nié. N’empêche que c’est tout de même chaud !!! Va forcément y avoir une réponse... Certainement dans le courant de la semaine. Pas tout de suite...... faut le temps d’y voir un peu plus clair......". Et de craindre une réaction _ non mesurée _ du président américain. Dans une autre liste, ce sont les rumeurs qui fusent à la vitesse de la lumière : "On parle d’autres avions détournés. Vous avez des infos complémentaires ?" Facile. Et hop : "Deux autres avions d’American Airlines viennent d’être abattus par la défense américaine, ils se dirigeaient vers Washington... Mon Dieu... :-(( ". Un peu plus tard, surenchère : "Trois autres avions ont été abattus, et 4 avions ont disparu des radars de la défense américaine...".

Le mot de la fin revient sans doute à un internaute qui dans un mail fustige : "Kesstufou à envoyer des mails ?? Regarde ta tél et observe... Moi ce qui m’inquiéte, c’est la réaction dudit Bush...". Effectivement, la télévision a été plus rapide et plus complète que le Web.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse