29 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


5/05/2003 • 16h59

"Il y a des raisons d’espérer" [Lionel Bertinet]

Un responsable du réseau public Recherche et innovation en audiovisuel et multimédia (Riam) se veut optimiste, après deux ans d’activité

Les 29 et 30 avril 2003, les journées annuelles du réseau Recherche et innovation en audiovisuel et multimédia (Riam) ont attiré près de 350 personnes à Marseille. Deux journées durant lesquelles créateurs, chercheurs, industriels et responsables de PME ont pu assister à la présentation des projets labellisés par le Riam et réfléchir aux futurs débouchés des contenus interactifs.

Lancé en février 2001 pour soutenir l’innovation audiovisuelle et multimédia, le réseau public Riam a déjà financé 57 projets réunissant 130 partenaires (dont plus de la moitié de PME), pour un budget d’environ 30 millions d’euros. Ses domaines de prédilection : le jeu en réseau, les images de synthèse, la gestion de bases de données multimédias ou la protection des contenus.

Soutenu par le ministère de l’Economie, des finances et de l’industrie, le ministère délégué à la Recherche et aux nouvelles technologies et le ministère de la Culture et de la communication, le Riam veut encourager les synergies entre les différents acteurs du secteur. Il a lancé à Marseille un nouvel appel à projets.

Lionel Bertinet, chargé de mission à la direction multimédia du Centre national de la cinématographie (CNC) et au secrétariat du Riam, dresse un bilan des journées annuelles de son réseau.

Le ton des journées annuelles du Riam se voulait-il optimiste, quant à l’avenir des nouvelles technologies ?
Nous sommes dans un secteur relativement complexe et mouvementé qui traverse une période difficile, notamment dans le domaine des jeux vidéo. Sans cacher les difficultés, il y a cependant des raisons d’espérer. Certains secteurs sont en pleine effervescence, notamment du côté des nouveaux modes de diffusion des contenus, comme la télé interactive dont le succès commercial et technique est très attendu. La convergence entre l’audiovisuel et le multimédia, dont on a parlé pendant des années sans que rien ne se passe, est aujourd’hui en train d’aboutir, sous forme de nouveaux services interactifs. C’est d’ailleurs l’une des raisons de la création du Riam : au delà de l’apport financier, il s’agit de mettre en relation des mondes qui jusqu’alors s’ignoraient de manière assez forte.

Quels types de projets peuvent être financés par le Riam ?
Les journées de Marseille ont permis de lancer un nouvel appel à projets. Nous disposons grosso modo, les trois ministères confondus, d’une enveloppe de 20 millions d’euros annuels. Nous restons dans le même périmètre d’activités mais nous avons décidé de mettre en avant les questions liées à la mobilité, le secteur du jeu vidéo et tout ce qui concerne les études socio-économiques. S’il y avait un conseil à donner aux porteurs de projets, c’est de ne pas hésiter à contacter le réseau pour discuter de leurs idées. Les projets peuvent être déposés tout au long de l’année : la commission se réunit tous les mois, il n’y a pas de date limite.

Quel bilan tirez-vous des deux années d’existence du Riam ? Comment le réseau va-t-il évoluer ?
Nous avons en France des atouts indéniables : des projets innovants et une volonté de travailler en commun. La plupart des projets soutenus par le Riam associent plusieurs partenaires : petites et moyennes entreprises, laboratoires de recherche publics (CNRS, INRIA...) et industriels. C’est une réussite. Pour les prochaines années, nous voulons renforcer l’aspect réseau en multipliant les occasions d’échanges et de débats comme ces journées. Nous allons également développer un site Internet de ressources pour les porteurs de projets.

La présentation du réseau Riam:
http://www.cnc.fr/riam

À propos des journées annuelles du Riam (incubateur Belle de Mai):
http://www.belledemai.org

 
Dans la même rubrique

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA

14/11/2003 • 14h40

Le V2V, une vidéothèque militante et décentralisée

13/11/2003 • 16h07

Les télés libres appellent à des états généraux européens du "tiers secteur audiovisuel"
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse