26 07 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


17/04/2003 • 12h18

"Hewlett-Packard poursuit encore le fantasme du zéro employé" [Michel Rognin]

Le secrétaire du syndicat CGT réagit au plan social et aux départs volontaires massifs de salariés

Hewlett-Packard France a confirmé mardi 15 avril le départ volontaire de 1204 salariés dans le cadre d’un plan social, annoncé à l’automne dernier et qui prévoyait la suppression de 1206 emplois en France. Lors de la fusion entre Hewlett-Packard et Compaq au printemps 2002, 15 000 postes avaient déjà été supprimés dans le monde, dont 5900 en Europe. Hewlett-Packard employait, avant cette nouvelle réduction d’effectifs, 6000 personnes en France. Les salariés d’HP France semblent avoir été très sensibles aux primes de départ volontaire proposées par la direction, à l’occasion de ce plan social. Le montant de celles-ci variait de 25 000 ? à... 250 000 ? ! Retour sur une hémorragie sociale avec Michel Rognin, secrétaire du syndicat CGT de l’entreprise.

Avez-vous le sentiment qu’avec ces primes au départ la direction d’HP a "acheté" la paix sociale ?
C’est un peu plus compliqué que cela. Il est certain que ces primes de départ, qui sont quatre fois supérieures à celles prévues par la convention collective de la métallurgie, ont eu un effet. Mais le stress et le ras-le-bol des salariés vis-à-vis de l’entreprise ont aussi beaucoup joué. Tous les prétextes étaient bons pour quitter l’entreprise. On a même vu des salariés avancer des gardes d’enfant ou des formations de fleuriste comme projet personnel dans le cadre du plan social. Tout ceci pose des problèmes car les demandes de départ volontaire ne correspondaient pas aux postes à supprimer. Dans le secteur de la force de vente, l’entreprise va même être obligée de réembaucher près de 150 personnes. Pour combler les manques, la direction dit aussi vouloir engager un plan de reconversion des salariés restants. Sur Grenoble, 400 personnes vont ainsi changer de métier. Mais je n’y crois qu’à moitié.

Etes-vous satisfait des conditions de ce plan social ?
En tant que syndicaliste, je constate que les gens sont soulagés. Mais en termes économiques, ce plan social n’a pas beaucoup de sens. La direction a annoncé qu’il fallait supprimer 1200 emplois alors qu’elle n’a identifié que 200 à 300 postes en doublons. La CGT a toujours dit que cette décision de supprimer des emplois venait directement des États-Unis. Elle ne correspond ni à la réalité économique française, ni à la situation de l’entreprise en France.

Comment voyez-vous l’avenir de Hewlett-Packard en France ?
D’abord, la direction a profité de l’occasion pour créer deux sociétés distinctes : il y a désormais Hewlett-Packard France et Hewlett-Packard Centre de compétences France, qui s’occupe en gros de la partie industrielle et des e-services. Des activités continuent de partir à Barcelone ou en Angleterre. La dernière unité de production de l’Isle d’Abeau (Isère) a été vendue au printemps 2002 à Sanmina SCI. Résultat, plus personne ne sait quels sont nos métiers. Comme toutes les multinationales, HP poursuit toujours le fantasme d’une entreprise zéro employé en misant sur une sous-traitance forcenée. Sur les 2300 personnes travaillant sur le site de Grenoble, un millier était employé par des sous-traitants, notamment des SSII chargés du développement des logiciels. Même le courrier est sous-traité...

Le site de Hewlett-Packard France:
http://www.hp.com/country/fr/fre/we...

Le site de la fédération CGT de la métallurgie:
http://www.ftm-cgt.fr/index.phtml

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse