27 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


26/03/2003 • 13h22

George Gessert présente ses hybrides végétales à l’expo Art biotech

"Ni prêtre, ni policier", l’Américain prend le darwinisme avec des pincettes
 
Dossier : "L’art biotech"

Ancien peintre devenu jardinier, George Gessert présente ses plantes issues de techniques pointues d’hybridation végétale lors de l’exposition Art biotech à Nantes.

Une des plantes hybrides de George Gessert (DR) - 23.8 ko
Une des plantes hybrides de George Gessert (DR)

"Je travaille avec des pincettes, c’est très low-tech vous savez", s’amuse George Gessert. Le peintre américain apporte une touche résolument végétale à l’exposition qui se tient au Lieu Unique jusqu’au 4 mai 2003. Il a d’abord choisi de montrer des photographies de streptocarpus qu’il a obtenus par hybridations multiples. "Certaines de ces plantes ont été utilisées comme simples reproducteurs avant d’être éliminées, d’autres ont été conservées, commente George Gessert. Généralement, mes choix ont davantage été dictés par le contour des pétales que par leur couleur."

Pour une autre série de photographies, George Gessert a choisi des iris, comme lors de sa première exposition, en 1985 : Une autre série de photographies. "Je les ai obtenus par croisements successifs. J’ai ainsi créé et baptisé une douzaine de variétés, officiellement enregistrées aux Etats-Unis." L’une d’elles porte le nom de Galapagos. Une autre celui d’Eduardo Kac, un artiste américain qui expose lui aussi au Lieu Unique, à deux pas de George Gessert.

Enfin, l’artiste a disposé au sol quelques dizaines de Coleus d’Indonésie en pots, en une scène intitulée "évolution". "Ces plantes d’apparence anodine représentent des siècles de choix humains. Elles sont petites, grandes, jolies, esthétiques, étranges ou mourantes. J’y vois une image de notre monde : des variations."

La beauté cachée des laids se voit sans délai

"Ni prêtre, ni policier", Gessert s’interroge sur la sélection végétale, miroir d’une société tentée de trier le vivant. Dans une sorte de "darwinisme inversé", les goûts personnels de ce sympathique jardinier aux allures de jeune papy conduisent à la sélection de variétés inesthétiques ou difformes, loin des effets de mode.

En plaçant la biodiversité et la sélection à l’échelle individuelle, Gessert veut poser la question centrale de la responsabilité humaine : "Un des grands dilemmes de l’humanité est que nous ne mesurons pas l’étendue de notre pouvoir. Nous inventons comme nous respirons, mais ne savons pas où nos inventions vont nous mener", rappelle-t-il dans sa présentation de l’exposition de Nantes.

Quels que soient les choix esthétiques de l’artiste, la réflexion ne varie pas et conduit le visiteur sur le terrain mouvant de l’eugénisme. "Les plantes ne sont pas conscientes et ne souffrent pas, aussi la manipulation génétique végétale convient-elle aux expériences extrêmes et à certaines formes d’expression qui seraient répugnantes avec des animaux." Ou des hommes.

Le site de l’exposition Art Biotech (Lieu Unique):
http://www.lelieuunique.com/SAISON/...

La fiche de présentation de George Gessert à Art Biotech:
http://www.lelieuunique.com/SAISON/...

A Nantes, les artistes se jouent des biotechnologies (Transfert.net):
http://www.transfert.net/article.ph...

Dossier Art biotech (Transfert.net):
http://www.transfert.net/dossier.ph...

 
Dans la même rubrique

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA

14/11/2003 • 14h40

Le V2V, une vidéothèque militante et décentralisée

13/11/2003 • 16h07

Les télés libres appellent à des états généraux européens du "tiers secteur audiovisuel"
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse