08 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


10/05/2001 • 18h56

France Telecom s’acoquine avec les messageries instantanées

France Telecom Technologies vient d’investir 7 millions de dollars dans Jabber.com, une start-up américaine qui commercialise une solution ouverte de messageries instantanées.

Voilà des mois que cela couvait : après de longues négociations, France Telecom Technologies, filiale de France Telecom gérée par Recherche et Développement, vient de s’engager, dans une lettre d’intention, à injecter 7 millions de dollars dans Jabber.com, une start-up américaine. Son produit ? Une solution de messagerie instantanée ouverte et multi-plateforme. En échange, FTT détiendra 23 % de Jabber. “Cet investissement montre la volonté de France Telecom de développer des services de messagerie instantanées les plus performants”, récite François Jamet, directeur de la valorisation et de l’acquisition des technologies à France Telecom R&D. Foin du “messager Voilà” développé par FT R&D pour le portail du même nom : France Telecom prend les devants, et mise carrément sur l’avenir de la messagerie instantanée. Pour preuve : un échange de compétences entre Jabber et France Telecom devrait intervenir sitôt signé l’accord définitif. En clair : un labo France Telecom va s’implanter à Denver (Colorado), aux côtés de Jabber.com, et aidera la société à s’implanter sur le territoire européen.

Cannibale

Pourquoi se lancer dans une telle aventure alors que de nombreux modèles de messageries instantanées ont déjà fait leurs preuves ? Microsoft et son MSN messenger, Aol, qui possède AIM et ICQ ou Yahoo ! et son Yahoo messenger, ont déjà largement investi la place. D’abord parce que la solution grand public proposée par Jabber permet de cannibaliser les utilisateurs de toutes ces messageries en les réunissant sur une même plate-forme. Aujourd’hui, un utilisateur d’ICQ ne peut pas communiquer avec un utilisateur de MSN messenger, puisque ce sont deux communautés distinctes. Jabber résout le problème en établissant des liens entre ces communautés. Plus besoin d’ouvrir quatre logiciels à la fois, Jabber permet en effet d’établir des passerelles entre les plate-formes et d’afficher la liste de tous vos contacts dans une seule fenêtre. Ce qui ne déplaît pas à Microsoft : “Par principe, nous sommes pour l’interopérabilité des systèmes de messageries instantanées”, explique Olivier Ezratty, directeur marketing et commercial chez Microsoft France. La firme de Bill Gates a d’ailleurs, de longue date, entrepris de faire communiquer ses logiciels avec ceux d’AOL. Qui s’y refuse. Et pour cause : c’est elle qui a réussi à capter le plus grand nombre d’utilisateurs de messagerie instantanée et qui possède 75 % à 80 % du marché. Il serait d’ailleurs étonnant qu’AOL n’essaye pas de mettre des bâtons dans les roues de France Telecom : lorsque Microsoft avait tenté de faire communiquer MSN avec les utilisateurs de AIM, Aol avait immédiatement réagi en modifiant son logiciel de façon à le rendre incompatible avec MSN. La guerre ne fait donc que commencer. Dès lors, pourquoi France Telecom se lance-t-elle sur ce segment ? Parce que l’interopérabilité de Jabber lui permet de bénéficier d’un public d’utilisateurs de messagerie instantanée déjà conquis. Ensuite parce que Jabber.com vise également des solutions de messagerie rentables, comme l’équipement de logiciels de communication personnalisés pour les entreprises. Et surtout parce que l’opérateur voit plus loin : en tant que “ messager ”, Jabber est voué à rester gratuit. Mais les providers qui voudront le customiser - le logiciel de base reste en open source - pourront faire payer les services additionnels, comme la transmission de la voix ou de vidéos. Et c’est là que France Télécom entend se placer : si la messagerie de demain ressemble à une visio-conférence généralisée, l’opérateur historique sera de la partie. Et si les petits messages écrits demeurent aujourd’hui gratuits, le package complet - voix plus image - sera, lui, certainement payant...

Jabber:
http://www.jabber.com France Telecom:
http://www.France-telecom.fr http://www.jabber.org
http://www.jabber.org http://www.francetelecom.com/rd
http://www.francetelecom.com/rd
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse