24 10 2021
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


17/11/2000 • 20h41

E-books : trop de formats, pas assez de titres

Alors qu’Amazon se lance sur son site américain dans la distribution de titres pour livre électronique, le marché français balbutie. Catalogues réduits, prix élevé des appareils et multiplicité des logiciels de lecture handicapent le nouveau support.

Depuis mardi 14 novembre, Amazon propose un millier de titres pour livres électroniques (ou e-books) à télécharger sur son site américain, et montre ainsi, après Barnes & Noble, que les grands libraires en ligne croient au développement du nouveau support. Faut-il applaudir ? Pas encore. Ce début de catalogue proposé par Amazon n’offre qu’une poignée de romans inédits - et ne représente qu’une infime fraction des 28 millions de livres "traditionnels" disponibles sur le site. Plus gênant, les titres sont exclusivement diffusés au format Microsoft Reader. Or, parmi les quelques modèles d’e-books (les appareils) sur le marché américain, seul l’eBookman de Franklin embarque le logiciel Microsoft Reader. C’est aussi le cas des assistants personnels Pocket PC mais leurs écrans réduits ne les destinent pas à la lecture. Les propriétaires des autres modèles - REB 1100 et REB 1200 de Gemstar (RCA aux ...tats-Unis), et les "anciens" e-books dont ils sont dérivés, (Rocket eBook, Softbook et Every Book) ne pourront donc pas puiser leurs pages chez Amazon. Le site de Barnes & Noble est un peu plus varié : outre le format Microsoft Reader, il propose des titres aux formats Rocket eBook (compatible REB 1100) et Glassbook. Ce dernier est uniquement lisible sur l’écran de l’ordinateur - le logiciel nécessaire à l’opération se télécharge gratuitement sur le site du même nom. Par ailleurs, Glassbook a été racheté par Adobe en août dernier, dans le but de concurrencer Microsoft Reader. Bref, il faut vraiment être motivé pour acheter un livre électronique : en l’état actuel, l’offre de contenu est faible et morcelée par une multitude de formats.

Maxi-investissement pour mini-catalogue

En France aussi, ce marché démarre dans la plus grande confusion. La société Cytale, qui peine à trouver des partenaires, n’en finit plus de retarder le lancement de son Cybook. Un accord a certes été signé avec le journal Le Monde et Cytale annonce un millier de livres disponibles au moment du lancement (fin décembre 2000, aux dernières nouvelles), mais l’investissement demandé paraît bien lourd (5 700 francs pour le Cybook) pour une si petite "bibliothèque virtuelle". Face à ces obstacles, Cytale envisagerait d’inclure Microsoft Reader à son Cybook pour que ses clients aient accès à plus de titres sur Internet. Ce n’est pas la politique de Gemstar qui lancera ses e-books en France lors du prochain Salon du livre de Paris (en mars 2001). Gemstar compte imposer ses standards en convainquant les éditeurs de lui confier la distribution de leurs œuvres. L’éditeur électronique français 00h00.com, qui appartient depuis peu à Gemstar, sera chargé de cette mission. L’idée est simple : en proposant des e-books pas trop chers (299 dollars pour le REB 1100 aux ...tats-Unis, soit environ 2 300 francs), en faisant des "coups" - mise en ligne de livres inédits avant la disponibilité en librairie - et en passant un maximum d’accords avec les titres de presse, il doit être possible de se passer de la force de frappe de Microsoft et d’Amazon. Et ainsi d’économiser les royalties que Microsoft réclame aux éditeurs utilisant sa technologie...

Le logiciel Microsoft Reader
http://www.microsoft.com Le site d’Amazon:
http://www.amazon.com Le fabricant Franklin:
http://www.franklin.com L’éditeur 00h00.com:
http://www.00h00.com Le fabricant RCA:
http://www.rca.com/ Le fabricant Cytale:
http://www.cytale.com/ Le logiciel Glassbook:
http://www.glassbook.com
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse