26 07 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


5/05/2003 • 17h14

Deux étudiants exclus pour avoir téléchargé des images pornos

A Poitiers, on ne badine pas avec le sexe

Deux étudiants ont été exclus de l’université de Poitiers pour avoir téléchargé des images à caractère pornographique en utilisant le matériel mis à leur disposition par les services universitaires. L’un des étudiants a été exclu de l’établissement pour un an, l’autre s’est vu interdire définitivement toute inscription dans l’enseignement supérieur public français.

Ces sanctions, particulièrement lourdes, ont été prononcées en novembre 2002 par la commission de discipline de la fac mais l’affaire n’a été rendue publique que la semaine passée, au détour d’une remarque du président de l’université qui présentait le nouveau site internet de l’établissement.

L’affaire remonte au mois d’avril 2002. Deux étudiants sont convoqués par la direction de la fac pour avoir téléchargé des images porno depuis les ordinateurs en libre service sur le campus. A Poitiers, chaque inscrit dispose d’une adresse mail et d’un compte internet pour surfer sur le web et accéder au réseau intranet de l’université. "Nos services informatiques se sont aperçus de leurs activités car les téléchargements consommaient énormément de bande passante, explique Philippe Bezagu, le directeur de cabinet du président de l’université. Nous n’avions pas le droit d’ouvrir les fichiers téléchargés mais au vu de leurs noms, nous avons alerté les autorités judiciaires."

Pas d’image pédophile

Le procureur de Poitiers est saisi et charge la police judiciaire de l’enquête. Un disque dur appartenant à l’université est examiné par les policiers qui transfèrent son contenu sur cd-rom. "L’université a supposé que les téléchargements concernaient des images à caractère pédophile. Mais l’examen du disque dur n’a révélé aucune image pornographique mettant en scène des mineurs. Il n’y avait donc pas d’infraction pénale et l’affaire a été classée en novembre 2002", rappelle François Feltz, le procureur de Poitiers.

Le même mois, la procédure administrative enclenchée par l’université débouche sur une commission de discipline. Si aucune image n’a été diffusée ni sur l’intranet ni sur le site web de la fac, les deux étudiants se voient tout de même reprocher le téléchargement de contenu "abusif". Une pratique interdite dans le réglement intérieur de la fac distribué à chaque étudiant. Les sanctions tombent : une année d’exclusion pour l’un, une radiation définitive de l’enseignement supérieur public pour l’autre. Un jugement dont les étudiants peuvent faire appel devant la commission disciplinaire du Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (Cneser).

"L’exclusion définitive est réservée à de rares cas très graves, explique Olivier Legris, représentant de la Fédération des associations générales étudiantes (Fage) au Cneser. Le contexte d’actualité, la lutte contre la pornographie et la pédophilie, a peut-être joué contre les étudiants. Mais cela me paraît un peu exagéré comme sanction."

"La commission disciplinaire de notre établissement a jugé en fonction du contenu du dossier, estime de son côté Philippe Bezagu, de l’université de Poitiers. Il ne m’appartient pas d’apprécier la sanction décidée par une autorité autonome. Mais si cela avait été si sévère, l’étudiant aurait fait appel..."

Selon nos informations, l’étudiant exclu à vie n’aurait pas fait appel devant le Cneser dans les deux mois qui lui étaient impartis.

Le site de l’université de Poitiers:
http://www.univ-poitiers.fr

Le site de la Fage:
http://www.fage.asso.fr

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse