25 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


27/08/2003 • 13h02

Des chimistes inventent une poussière "intelligente"

Cette poudre de silicium révèlera, en couleur, gaz toxiques et menaces invisibles

Deux chimistes de l’Université de Californie de San Diego (UCSD), Michael Sailor et Jamie Link ont mis au point un procédé permettant de produire une poussière de silicium dont les grains sont capables de s’assembler, s’orienter et de filtrer la lumière différemment en fonction de leur environnement chimique. Ce sable magique pourrait être utilisé pour détecter la présence de gaz toxiques et de polluants invisibles.

Un film de particules
Un film de particules "intelligentes" révélant des gouttes d’huile en suspension (Sailor Group/UCSD)

Les particules fabriquées par les chercheurs Sailor et Link sont des grains de silicium de l’épaisseur d’un cheveux comportant 2 faces polies, poreuses et de couleur différentes. Elles sont fabriquées en brisant, grâce à des ultrasons, une galette de silicium similaire à celles qu’on utilise pour produire puces électroniques et microprocesseurs pour les ordinateurs.

Paint-ball chimique

Chaque face de la galette de silicium est traitée chimiquement de manière à réfléchir différemment la lumière. Ce traitement confère également à chaque face des propriétés physico-chimiques qui lui sont propres. Sailor et Link ont par exemple fabriqué des particules dont une face, rouge, "colle" aux molécules d’eau (hydrophile) quand l’autre, verte, les fuit, et colle aux lipides (hydrophobe). Les chercheurs américains exposent ces travaux dans un article à paraître en septembre dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences.

Sailor et Link ont pulvérisé leur poussière dans un verre d’eau contenant quelques gouttes d’huile. Les grains, dont la face verte est "attirée" chimiquement par les lipides s’agglutinent alors à la surface des gouttes d’huile, n’exposant ainsi que leur face rouge, hydrophile, vers l’extérieur. Au bout de quelques secondes, la poudre de silicium forme un film continu de couleur rouge (vert à l’intérieur) qui surligne les nappes d’huile en suspension dans l’eau.

Pour les chercheurs américains, cette expérience simple montre le potentiel de la poussière magique. Selon Sailor, on peut donner d’autres propriétés chimiques aux faces de silicium, en modifiant le traitement qu’on leur applique. Les chercheurs comptent rendre la poudre de silicium capable de réagir au contact d’autres types de substances invisibles, notamment les produits toxiques.

La poussière intelligente peut jouer un rôle de révélateur coloré, similaire à celui joué par la poudre "noire" utilisée par les enquêteurs pour relever les empreintes digitales. Mais la technique s’appliquerait cette fois aux liquides et aux gaz, et permettrait de révéler s’ils ont été contaminés par des polluants et poisons comme le benzène, le sarin ou le monoxyde de carbone. Une "intelligence" qui pourrait par exemple servir la protection de l’environnement ou la lutte contre le bioterrorisme.

La présentation des travaux du Sailor Group de l’UCSD sur les poussières intelligentes (avec vidéos et animations):
http://chem-faculty.ucsd.edu/sailor...
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse