27 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


16/05/2003 • 17h50

De jeunes loups de l’UMP bombardent de mails les responsables syndicaux

Les briseurs de grève se mettent au spam

L’Association La droite libre a lancé mardi 13 mai une opération de bombardement de courrier électronique visant les adresses mail de plusieurs responsables syndicaux, dont Marc Blondel, le secrétaire général de Force-ouvrière.

Pour la Droite libre, il s’agissait de protester contre les journées d’action des syndicats contre les projets gouvernementaux de réforme de la fonction publique et du régime de retraite.

L’association, qui milite pour "une droite décomplexée pour une France forte", a été fondée en novembre 2002 par Rachid Kaci, un militant de Démocratie libérale qui fut candidat à la présidence de l’Union pour un mouvement populaire (UMP).

Trafic perturbé

Le 13 mai, la Droite libre a donc envoyé aux 80 000 abonnés revendiqués de sa newsletter un formulaire intitulé "Ils bloquent la France, bloquons leur mails". Il permettait aux internautes d’adresser un mail à une liste d’organisations syndicales et à certains de leurs responsables.

"Il s’agissait pour nous de répondre à la frustration des gens que l’on empêchait d’aller travailler. Nous avons donné un moyen d’action à une majorité silencieuse prise en otage. Nous avons aussi voulu dénoncer l’espèce d’impunité dont bénéficient ces responsables syndicaux pleins de morgue en leur montrant qu’ils n’étaient pas les seuls à pouvoir avoir une action militante", explique Arnaud Dassier, secrétaire général de la Droite libre et associé de la société de prestations internet L’Enchanteur.

Selon ce dernier, la tactique a cependant légèrement évolué quelques heures plus tard : les serveurs de l’association étant saturés par les envois, les internautes ont été invités à adresser les mails depuis leur propre compte mail.

"Embêter ceux qui nous embêtent"

Mercredi 14 mai, en fin de journée, une dépêche de l’Agence France-Presse célébrait la victoire de Kaci et Dassier : devant des journalistes, Marc Blondel reconnaissait avoir été victime d’un blocage de sa boîte de courrier électronique provoqué par l’afflux de messages émanant de "gens de l’UMP".

Sur les listes de discussion de l’Observatoire de la net-campagne, l’information commence alors à circuler. Une fausse dépêche, signée "AP" (comme Associated Press), est rapidement envoyée à plusieurs destinataires : elle indique que l’information de l’AFP est un faux fabriqué par les membres de la Droite libre. Le but : accentuer la confusion et faire enfler la rumeur.

Du côté des syndicats, on admet avoir été surpris par l’opération. "Nous avons reçu pas mal de messages qui étaient adressés à tous les membres de notre bureau confédéral", reconnait un membre de la direction de Force ouvrière. "Mais cela n’a pas été gênant très longtemps. Juste le temps pour nos informaticiens de mettre en place un pare-feu. Cela dit, c’est effectivement une nouvelle méthode de manifestation."

La Droite libre, elle, assume pleinement ce mode d’action. "C’est une opération amusante qui embête ceux qui nous embêtent", estime Rachid Kaci."Ce n’est pas une démarche très positive, mais c’est moins grave que de bloquer un pays pendant trois jours", ajoute Arnaud Dassier.

Le rêve ? Un procès

Après la publication d’un article de ZDNet évoquant les risques judiciaires d’une telle initiative, le secrétaire général de l’association expliquait, sur le forum de l’Observatoire de la net-campagne : "Nous pensons qu’un procès aurait un effet encore plus retentissant que la dépêche de M. Blondel. Nous l’attendons avec gourmandise."

Faut-il s’attendre à d’autres actions de ce type ? "S’il le faut, pourquoi pas ? Nous utilisons les armes à notre disposition", prévient Rachid Kaci. Arnaud Dassier se veut plus prudent : "Ce sont des méthodes à manier avec précaution. Le niveau de l’agression justifiait le niveau de réponse mais ce sont des cas extrèmement rares. On ne va pas bloquer le mail d’un homme politique à chaque fois qu’il fait une déclaration."

La Droite libre, qui envisage de déposer une motion lors du prochain congrès de l’UMP pour en devenir un courant officiel, revendique l’utilisation des nouvelles technologies en politique. "80% de notre action passe par internet", explique Arnaud Dassier, qui n’en est pas à son coup d’essai.

Poil à gratter

Lors de la campagne présidentielle de 2002, lui et ses collègues avaient déjà mené plusieurs "coups" : les sites parodiques Gauche Story ou Jospin probable, le site avec-chirac.com, concurrent site de campagne officiel, ou encore les sites d’inspiration clientéliste Les Femmes avec Chirac et Les beurs avec Chirac.

Revendiquant une approche moderne, cette bande n’hésite pas à travailler en sous-marin, de façon anonyme, car elle a les mains plus libres qu’un staff de communication officiel.

L’UMP d’Alain Juppé a soigneusement évité d’être officiellement mélée à l’opération contre les syndicats. "C’est une initiative personnelle, l’UMP n’est en aucun cas impliquée dans cette action", expliquait-on vendredi 16 mai au service de communication du mouvement.

"Nous sommes l’aiguillon et le poil à gratter de l’UMP, assure Arnaud Dassier. Parfois, cela se passe bien, parfois moins bien. Il y a un problème de génération et de culture. Même si ce genre d’initiative leur venait à l’esprit, ils ne l’assumeraient pas."

Le site de la Droite libre:
http://www.ladroitelibre.com

Le site de l’UMP:
http://www.u-m-p.org

Le site de l’agence l’Enchanteur:
http://www.lenchanteur.com

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse