18 01 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


18/02/2001 • 19h04

D’exquises esquisses numériques

...ou comment un chercheur en intelligence artificielle applique à l’ordinateur et au dessin le jeu surréaliste du cadavre exquis.


Julie Krassovsky
Depuis quelques mois, Alain Grumbach, organise des séances de dessin un peu particulières. Elles ont lieu à l’...cole nationale supérieure des télécommunications (ENST) de Paris, où il enseigne. Le chercheur leur a même donné un nom : le CATI, qui signifie "Création artistique sur toile interactive". La formulation est un peu pompeuse. Elle désigne en réalité des ateliers de dessin sur ordinateurs, mais à plusieurs mains et via des PC installés en réseau. Spécialiste en intelligence artificielle, cet enseignant-chercheur s’est en effet mis en tête d’observer les processus de création en coopération au travers de l’utilisation d’ordinateurs. "Le procédé n’est pas très original, il s’agit seulement de voir dans quelle mesure l’art peut bénéficier des nouvelles technologies", reconnaît Alain Grumbach.

Cadavre exquis sur ordi

Alain Grumbach s’est inspiré du concept de dessin inventé par les peintres surréalistes et intitulé "le cadavre exquis". Plus simplement, il s’agit d’un personnage dont chaque partie du corps est tracée par une personne différente sans que celle-ci puisse voir ce que les autres ont dessiné. La feuille est progressivement pliée en trois ou en quatre afin de dissimuler l’évolution de la représentation. Seuls les points de contact entre chaque dessin sont laissés comme indice. Tous les enfants se sont au moins une fois prêtés au jeu du cadavre exquis. Alain Grumbach a tout simplement adapté le concept au langage informatique*. L’écran remplace la feuille de papier et la souris le stylo.

Un écran divisé en cases


DR
Le processus de création s’organise en trois phases avec l’aide de trois participants. Les PC sont bien sûr installés en réseau et l’écran est divisé en neuf cases. Chaque participant se voit attribuer une case qui apparaît sur son écran. Libre a lui de dessiner, à l’aide des outils de l’ordinateur, la représentation de son choix. "J’ai quand même laissé des marges dans chaque case. De cette manière, les participants peuvent juste voire apparaître les bordures des parties attribuées aux autres dessinateurs. Ce sont les points de contacts qui permettent de donner une unité au dessin", explique le chercheur. Lors de la deuxième et de la troisième phase, les cases sont redistribuées. Au final, on aboutit à la formation d’un dessin unique en faisant disparaître la grille d’élaboration. Le premier dessin en forme de patchwork obtenu de cette façon par le chercheur est plutôt décevant. Mais, "après quelques séances, on a compris qu’il fallait unifier le dessin par un fond unique et par le choix d’un thème commun. En ce moment, on tente d’harmoniser progressivement une création élaborée à plusieurs mains ", avance Alain Grumbach. Et le résultat s’améliore, comme le montre la dernière réalisation du chercheur.

Si, pour l’instant, Alain Grumbach tient le rôle du chef d’orchestre (c’est lui qui suit l’évolution du dessin et attribue les cases de représentation), ce sera bientôt au tour de la machine. L’homme n’est pas chercheur en intelligence artificielle pour rien. "Ce programme est emmené dans le cadre du groupe inter-écoles des télécoms. À l’ENST de Brest, des étudiants planchent sur la façon dont l’ordinateur pourrait gérer l’attribution des cases aux dessinateurs selon des critères esthétiques."

*Irène Charon s’est occupée de la programmation en Java de Cati, Olivier Hudry a participé aux tests, évaluations et améliorations du programme.


DR

Le site de l’ENST
http://www.enst.fr
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse