06 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


27/03/2001 • 18h22

Chroniques fifiennes (3)

Fred Fauquette et ses acolytes ont présenté, mercredi 28 mars, au FIFI, un travail tirant remarquablement profit de la spécificité du média Internet. Un peu trop tard, hélas.


Fred Fauquette
Solveig Godeluck
Ça commence plutôt drôlement. Un gars à tignasse brune, l’air de sortir du lit, déboule sur la "scène" de cette petite salle du musée de la Mandarine Napoléon - aussi scène qu’une salle de classe peut l’être - et s’excuse : "Désolé, je suis en retard..." L’autre, celui qui vient de présenter ses œuvres interactives, n’a pas encore quitté la place ; il a l’air aussi étonné que la dizaine de spectateurs présents. "Ben, chuis Fred Fauquette, c’est moi !"

Le dessinateur et développeur Mickaël Sterckemann, auteur de jolies fresques animées à mi-chemin entre le dessinateur alsacien Hansi et les enluminures moyenâgeuses, était assis depuis une heure derrière un écriteau portant le nom de l’autre. De toute façon, les spectateurs sont tellement amènes, l’ambiance tellement décontractée, qu’on se moque un peu des horaires et de l’ordre de passage des artistes. On a donc tôt fait de rassurer "Fred’Foc", ce mercredi matin : non, nous ne quitterons pas la salle, malgré les dix minutes nécessaires à l’installation de son portable... On est au FIFI, ici, pas à Cannes, comme aime à le répéter Vincy, le président du festival.

Sang en noir et blanc

Fred et ses trois amis d’AnalogiKS IndianS, la société de création web qu’ils ont fondée, il y a six mois, ne concourent pas dans cette édition du FIFI. Motif : retard de dépôt de dossier... Dommage. Car les quatre Nordistes, forts d’un solide bagage technique, sont ceux qui jusqu’ici s’approchent le plus de l’invention du "digima" : leur œuvre mêle animation Flash, vidéo, photo, univers de jeu, interactivité et temps réel. A weird tale of christmas, la première fiction projetée, suit pourtant une trame narrative classique. Quelque part vers la Bretagne, dans la nuit et la brume, à la lueur des cierges, au confessionnal... soudain surgit une tache de sang dans cet univers en noir et blanc. On n’en saura pas plus, parce que Fred, sans nulle commisération, zappe pour passer à autre chose. On aura juste noté l’usage qui est fait de la vidéo, retravaillée avec les logiciels Streamline (pour souligner les contours et vectoriser l’image) puis Flash (pour animer, alléger l’image). Les aplats mobiles, nimbés dans une musique originale inquiétante, créent un univers dramatique à la Comès.

Les toilettes de l’aéroport JF Kennedy

Mais les choses se corsent lorsque les Indians introduisent du jeu en temps réel dans la fiction, avec Manhatte. Ce récit tirant vers le noir et blanc se déroule à New York. Il est inspiré de trois carnets de voyage, un journal intime grossièrement écrit, que l’un des développeurs a trouvés... dans les toilettes de l’aéroport JF Kennedy. Une sorte de trésor moderne. Les artistes sont revenus enquêter sur les traces du mystérieux auteur, entre les gratte-ciel de la Grosse pomme. Ils ont concocté une sorte de fiction jouable à épisodes.

Leur œuvre n’est vraiment pas aisée à aborder. Il faut commencer par lire de longues pages dactylographiées, composées d’après les carnets. Sans ces indications textuelles, on ne peut plus passer à la page suivante. Dans une attention cruelle, les auteurs ont prévu des taches d’encre qui tombent inexorablement sur la page, et qui vous obligent à lancer une nouvelle session de navigation pour retrouver les informations indispensables sur les carnets.

L’espace de discussion d’une future communauté virtuelle commence tout juste à fonctionner au sein du projet Manhatte. Il a la particularité d’être développé sur un serveur XML, et d’être animé en Flash. Chaque participant au jeu symbolisé par une cellule se déplace à la rencontre des autres sur un territoire abstrait. À terme, ce territoire sera une carte permettant d’accéder directement à l’une des parties du site, selon des critères temporels ou géographiques. Un bon moyen d’emmener les copains vivre les mêmes expériences que soi. De plus, les joueurs gagnent des points d’expérience lorsqu’ils fréquentent le site, grâce auxquels ils accèdent à des liens cachés pour les autres. C’est du work in progress. Mais les fouilles des quatre Indiens vont probablement excaver des trésors d’inventivité.

Votez pour votre œuvre préférée sur le FIFI
http://www.internet-film.org AnalogiKS IndianS:
http://www.analogiks-indians.com
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse