14 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


21/12/2000 • 15h53

Cette PS2, quel sac à puces !

Quelques semaines après le lancement de la PlayStation 2, certaines boutiques proposent déjà de modifier la console pour lire jeux importés ou pirates et DVD exotiques. En toute illégalité.


Sébastien Gesell
Vous en rêviez, mais ce n’est pas Sony qui l’a fait. Rendre multistandard et polyglotte une PlayStation 2 est une tentation forte pour le joueur, car il peut alors lire des titres importés du Japon (qui, dans certains cas, ne sortiront jamais en France), des DVD vidéos Zone 1 (Amérique du Nord) importés, voire des jeux piratés qui s’échangent dans les cours de récré ou au bureau. L’opération, évidemment interdite, n’est pas sans risques. Pourtant, certaines boutiques en France, à Paris et ailleurs, proposent déjà leurs services pour modifier la console. Transfert a visité trois boutiques spécialisées parisiennes, qui affichent plus ou moins explicitement dans le magasin la nature de leurs prestations.

Les tares de la première génération de puces

La puce aujourd’hui proposée pour les jeux importés et piratés (que proposent certains sites web américains, facilement identifiables dans les moteurs de recherche) ne fonctionne pour l’instant que sur des PS2 japonaises importées. Les rares Français qui possèdent de telles consoles (le plus souvent achetées au prix fort dans ces mêmes boutiques il y a quelques mois, avant la sortie de la PS2 française) ont été rapidement tentés de "switcher" (terme employé pour la transformation) leurs consoles. Avec beaucoup de déceptions à la clé : la puce ne reconnaît pas tout le catalogue européen et certains jeux de PlayStation 1 gravés sur des CD-Rom "à des fins d’archivage" (comme on le dit pudiquement des jeux piratés) ne sont pas tous lus par la console. À l’inverse, les propriétaires d’une PS2 française qui souhaitent lire les titres importés et pirates attendent impatiemment janvier 2001, date à laquelle les boutiquiers comptent recevoir les puces magiques, qui devraient être vendues à un prix équivalent à la puce japonaise, soit environ 400 francs.

Flash imparfait

S’agissant du dézonage des DVD cher aux amateurs de films en VO, la manœuvre est encore plus délicate. Sur la PS2 européenne, il faudra réécrire le contenu de la mémoire morte en la "flashant" (technique utilisée pour une mise à jour logicielle), une opération facturée entre 300 et 400 francs. Et la lecture du DVD importé n’est pas des plus ergonomiques : il faut d’abord charger le disque de démarrage livré avec la console, l’éjecter puis insérer le DVD dans les 15 secondes ! Et ça ne fonctionne pas à tous les coups... Sur les PS2 japonaises de première génération, la manipulation est beaucoup plus simple (il suffit d’utiliser une manette de la PlayStation 1). Mais l’intérêt du dézonage est désormais limité puisque l’importation en France de DVD Zone 1 sera, à partir du 1er janvier 2001, plus sévèrement réglementée

Délation entre boutiquiers

À l’attention des gamers prêts à prendre des risques : d’un point de vue technique, mieux vaut attendre les prochaines générations de puces avant de confier votre console à un boutiquier zélé. D’ici là, de nouvelles puces plus fiables devraient apparaître, que ce soit pour les DVD ou les jeux. Mais l’opération est dans tous les cas déconseillée : vous perdez la garantie si la PS2 est ouverte (une étiquette fait office de scellé) et les éventuels dommages sont difficilement réparables... Que pense Sony de ce commerce parallèle et illicite ? "On n’est pas là pour faire la police, les consommateurs font ce qu’ils veulent, assure Richard Brunois, directeur de la communication de Sony Computer Entertainment en France. Mais on ne peut pas laisser faire certaines boutiques qui poussent au piratage. Nous avons une centaine de procès en cours." La firme n’a aucun mal à repérer ces pousse-au-crime : les boutiques "propres", souvent jalouses du chiffre d’affaires de leurs voisines pirates, sont paraît-il de très bons informateurs...

 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse