18 12 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


6/02/2003 • 12h43

Bush investit dans le moteur à hydrogène

Un vrai faux revirement dans la politique énergétique américaine
 

L’administration Bush va investir $1,2 milliard (€1,1 milliard) dans le développement de moteurs à hydrogène, une technologie "propre" assez avancée pour être capable de remplacer un jour les moteurs à essence.

Le gouvernement américain présente la subvention de la recherche sur l’hydrogène comme un contrepoids à son refus de signer le protocole international de Kyoto sur la réduction des gaz à effets de serre.

Dans son discours sur l’état de l’Union, mardi 28 janvier, Georges W. Bush s’est dit prêt à aider l’industrie automobile américaine afin "que la première voiture conduite par un enfant qui naît aujourd’hui puisse être une voiture à hydrogène, inoffensive pour l’environnement."

Il existe déjà dans le monde plusieurs dizaines de prototypes de voitures à hydrogène, un mode de propulsion qui produit de l’électricité et dégage de l’eau, mais pas de gaz à effet de serre. Contrairement aux véhicules à essence, ces nouveaux moteurs n’émettent pas de CO2, principal polluant responsable du réchauffement climatique.

Plusieurs constructeurs, dont Daimler-Chrysler, Ford et General Motors, comptent commercialiser les premières voitures à hydrogène d’ici à 2008. Mais aucun passage à une production en grandes séries n’est envisagé avant au moins dix ans.

La manifestation de bonnes intentions écologiques du gouvernement américain est en partie en trompe-l’œil. Les fonds débloqués en faveur de l’hydrogène remplacent un autre programme écologique adopté par Clinton en 1993, qui encourageait la construction de moteurs moins gourmands en essence. Ce programme devait permettre de ramener la consommation en carburant des voitures neuves américaines à moins de trois litres pour cent kilomètres d’ici à 2005. Il est abandonné sans avoir pu ne serait-ce qu’approcher cet objectif.

L’hydrogène est présent en abondance dans la nature, notamment, dans l’eau. Mais pour que le plus simple des éléments chimiques puisse être exploité et stocké, il doit d’abord être séparé de l’oxygène, ce qui requiert de l’énergie - de l’électricité. Si les Etats-Unis choisissaient de faire de l’hydrogène un carburant réellement propre, ils devraient commencer par faire une place bien plus importante qu’aujourd’hui aux sources d’énergies électriques renouvelables, comme les barrages, les fours solaires ou les éoliennes.

Or avec le quart des émissions mondiales de CO2, les Etats-Unis demeurent - et de loin - les principaux producteurs mondiaux de gaz à effet de serre.

L’administration Bush a également annoncé jeudi 30 janvier, son intention de rejoindre le programme international de recherche sur la fusion nucléaire, une source d’énergie quasi-inépuisable et ne produisant pas, en théorie, de déchets polluants. Les Etats-Unis s’étaient retirés de ce programme en 1998 pour cause de coupes budgétaires. La recherche sur la fusion nucléaire, à laquelle sont déjà associés l’Union Européenne, le Japon, la Russie et le Canada, reste à plusieurs décennies d’une éventuelle mise en œuvre industrielle.

Le discours de Bush sur l’état de l’Union:
http://www.whitehouse.gov/news/rele...

Un site de veille technologique sur les moteurs à hydrogène:
http://www.h2cars.biz/artman/publis...

Le site du programme international de recherche sur la fusion nucléaire:
http://www.iter.org

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse