22 09 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


17/09/2001 • 16h07

Au nom du 11 septembre..

Internet est en danger : à la recherche des auteurs de l’attentat du 11 septembre, les autorités sont prêtes à s’asseoir sur des libertés fondamentales. Une victoire pour les terroristes.

Le 11 septembre dernier, pour beaucoup de New-yorkais, le Réseau a été essentiel : c’est par lui, alors que les lignes téléphoniques étaient coupées, qu’ils ont pu s’informer et rassurer leurs proches. Des millions d’e-mails ont été échangés. Les sites web des grands médias ont été pris d’assaut, faisant presque exploser les serveurs. Comme les internautes se ruaient sur les vidéos du drame, les serveurs Akamai, qui permettent aux grands sites de mieux répartir la charge, ont subi une défaillance, pour la première fois de leur histoire. Ironie tragique : Daniel Lewin, le fondateur d’Akamai, était dans l’un des avions qui a frappé le World Trade Center.

La plupart des spécialistes du terrorisme affirment que les auteurs de ces attentats ont, eux aussi, utilisé Internet. Ils n’ont pas de preuve pour l’instant, juste leur conviction. Mais le FBI a commencé à explorer les logs et les data conservées chez tous les fournisseurs d’accès américains. Déjà, de nombreuses violations des droits jusqu’ici reconnus des citoyens ont été constatées, au nom de l’enquête, au nom de l’intérêt supérieur, au nom d’un droit à la justice rapide ; voire, pour certains, d’un droit non-dit à la vengeance. Seulement 48 heures après les attentats du 11 septembre, le Sénat américain a voté le " Combating Terrorism Act of 2001 ", qui permet l’écoute du trafic Internet, en activant notamment le système Carnivore, dans le cadre d’enquêtes mais sans décision de justice. Le FBI le réclamait depuis des années.

Le danger est là : baisser la garde démocratique à la première attaque. Les démocraties sont, par nature, faibles et fortes à la fois. Faibles, car elles sont tolérantes, ouvertes, et s’exposent de ce fait à des actes terroristes. À l’opposé, les ...tats policiers n’ont que peu de problèmes avec les terroristes (peu de bombes explosent à Pyong Yang). Mais les démocraties sont fortes aussi car elles se relèvent toujours des épreuves, et ce régime politique est le seul qui survit au temps : c’est aussi le seul qui a le soutien du peuple. Les prochains mois seront critiques. Le drame américain va être l’occasion pour tous les adeptes de "l’ordre moral" d’exiger plus de contrôle sur le Réseau. L’Internet s’est construit dans une extrême liberté, et c’est ce qui a fait sa force. Comme tout système ouvert, il connaît des dérives et des utilisations pernicieuses, mafieuses, dangereuses. Comme toute technologie, il est utilisé à la marge par des pervers ou des assassins. Ce n’est pas une raison pour vouloir le contrôler à tout prix, et remettre en cause les libertés individuelles et collectives de l’écrasante majorité des usagers paisibles. Tout le monde peut acheter une voiture, qui est l’un des outils essentiels d’un bon braquage. Pourquoi l’Internet serait-il plus régulé que l’automobile ? Ou que la vente d’armes (quasi libre aux Etats-Unis) ?

Bien sûr, il faut une régulation pour le Réseau. Mais le législateur ne peut se laisser influencer par ce qui s’est passé le 11 septembre. L’accepter, ce serait dire aux terroristes qu’ils ont réussi leur coup. Que nos pays libres vont le devenir un peu moins, à cause d’eux. Qu’en quelques heures, ils ont ébranlé des certitudes issues de plusieurs centaines d’années démocratiques. Malheureusement, nous connaîtrons sans doute d’autres attentats. Il y aura d’autres terroristes. Et la vie continuera. Plus forte que ceux qui veulent justement nous faire changer d’existence.

Si nous ne sommes pas convaincus de cela, si nous croyons que des lois d’exception sont désormais acceptables, il faudra juste se poser une question : préférons-nous une injustice à un "désordre" (même tragique) ? Et se souvenir de cela : les dictatures se fondent sur l’ordre, seule la démocratie s’est forgée sur la justice.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse