24 09 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


5/03/2001 • 10h15

Aspen et la France

Comment limiter, voire réparer, la fracture numérique ? La question n’est pas facile, et l’institut Aspen l’a posée, la semaine dernière, à Lyon, à un panel international de chercheurs, fonctionnaires, hommes d’affaires et enseignants.

La réponse n’est pas facile, et deux jours de discussions n’ont pas amené de solution miracle. Les exemples de Parthenay, toujours et encore (avec Michel Hervé, le maire, en convaincant missionnaire de l’administration numérique), mais aussi de GrameenPhone, au Bangladesh, ont permis au moins de mettre en évidence l’importance du leadership, de l’exemplarité et de l’accès facilité.

Parthenay, on connaît : une petite ville de 11 000 habitants qui devient fournisseur d’accès, donne une connexion à tous les habitants, et crée un Intranet, réservé aux citoyens de la ville, avec accès total aux documents et fonctionnaires municipaux. Résultat : explosion de l’action associative, explosion des connexions ADSL, développement global du Réseau, et satisfaction quasi générale.

GrameenPhone, c’est encore autre chose : la création au Bangladesh d’un réseau de téléphonie sans fil. Sollicité pour le financement, la plupart des grandes banques internationales ont répondu qu’elles n’étaient pas la Croix-Rouge. Quatre ans après le projet, celui-ci fonctionne, a trouvé 250 000 abonnés dans un des pays les plus pauvres du monde et continue à se développer. Les utilisateurs, souvent totalement analphabètes, ne mettent pas plus d’une journée à comprendre l’utilisation de cet engin très sophistiqué. Et font du business, améliorant leur niveau de vie : le propriétaire du téléphone loue son appareil à ses voisins villageois. GrameenPhone est en passe d’avoir plus d’abonnés que le réseau téléphonique filaire tenu par un monopole d’...tat (qui a d’ailleurs refusé l’interconnexion avec son réseau...).

Leadership : d’un côté, le maire de Parthenay, de l’autre un entrepreneur bangladeshi, aidé par Muhammad Yunus, le charismatique fondateur de la Grameen Bank, la banque des pauvres du Bangladesh (la seule qui prête à taux non-usurier, et sans demander de garantie personnelle).

Exemplarité : la mairie de Parthenay s’y est mise tout de suite. La Grameen Bank a été la première à équiper son réseau des téléphones portables de la Grameen Phone.

Accès facile : Parthenay regorge de points multimédia avec accès libre. Et a offert la connexion internet gratuite à ses citoyens, dès 1996. GrameenPhone permet à des gens n’ayant rien, et surtout pas de quoi acheter un téléphone, de s’équiper par un système souple de location. Et ceux-ci arrivent, en travaillant grâce au téléphone, à gagner plus que le prix de la location.

Tout cela pour dire quoi ? Qu’il nous manque pas mal de cela en France.

Leadership ? De qui ? Qui est le Al Gore français ?

Exemplarité ? De qui ? L’administration française est très en retard, et une ville comme Paris n’a même pas d’Intranet... Chez nous, c’est faîtes ce que je dis, mais pas ce que je fais.

Accès facile ? Certes, il y a les cybercafés. Mais presque pas de salles internet, avec plusieurs ordinateurs connectés en libre accès, dans les écoles, les mairies, les lieux publics. Ce serait le moyen de permettre à tous, même ceux qui ne peuvent s’offrir une machine, d’utiliser les ressources du Réseau.

L’institut Aspen avait bien raison d’organiser cette conférence en France : on a beaucoup à apprendre...

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse