28 09 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


19/09/2000 • 00h00

Apple adopte le brevet contesté d’Amazon

La firme à la pomme a passé un accord avec le libraire en ligne pour utiliser sa méthode brevetée d’achat en ligne. Malgré la polémique suscitée par le "1click shopping" d’Amazon...

La nouvelle page de présentation du site apple.com est parfaitement explicite : "Désormais, avec le 1click shopping, acheter dans notre magasin en ligne est aussi simple que de claquer des doigts". Au bas de l’écran, un renvoi vers un communiqué de presse rappelle l’origine de cette nouveauté : la boutique d’Apple vient de passer un accord de licence avec Amazon, qui détient un brevet sur le procédé d’achat en un clic. Or, cette auto-promotion d’Apple n’est pas aussi anodine qu’il n’y paraît puisqu’elle omet de préciser : 1- que certains d’entre nous, à leur plus grand désespoir, ne sont jamais parvenus à claquer des doigts ; 2- que le brevet déposé par Amazon fait l’objet d’une intense polémique depuis plusieurs mois.

Méthode d’achat simplifiée

Pionnier et poids lourd du secteur de la vente en ligne, Amazon a mis en œuvre une véritable politique de protection de son activité par les brevets. Le plus célèbre d’entre eux, le "1click shopping", concerne une méthode d’achat simplifiée, qui permet au client d’enregistrer une fois pour toutes son identité et ses coordonnées de livraison. Un "cookie" se charge ensuite de renvoyer ces informations à Amazon lors des connexions ultérieures. Il y a quelques mois, une plainte d’Amazon contre son principal concurrent Barnes & Noble, qui avait développé un système similaire, a suscité un tollé chez les pionniers de l’informatique libre. Ceux-ci ont accusé l’Office américain des brevets d’avaliser n’importe quoi, estimant que le procédé n’était en rien une nouveauté. Et la décision de justice, qui a donné raison à Amazon en première instance n’a pas vraiment étouffé le débat américain sur les brevets liés aux logiciels.

Apple et son brevet sur la poubelle

Apple n’a donné aucune information sur la teneur de l’accord passé avec Amazon. Selon Grégory Aharonian, adversaire acharné des brevets logiciels aux ...tats-Unis, cet élément permettrait de jauger l’attitude d’Apple par rapport au brevet contesté : "s’ils ont payé très cher pour avoir la licence, cela signifie qu’ils n’avaient pas le choix, que leurs avocats ont considéré qu’il est impossible de contester la validité du brevet d’Amazon". De toute façon, le rival de Microsoft n’a jamais affiché une réelle hostilité aux brevets. Membre du collectif Eurolinux contre la brevetabilité des logiciels en Europe, Jean-Paul Smets s’interroge : "la politique d’Apple n’est pas toujours très claire. En ce qui concerne le logiciel Quicktime, par exemple, le code de certaines applications est disponible, mais un des principaux algorithmes de compression est totalement secret." Ambiguïté ? "Apple est une des premières entreprises informatiques à avoir protégé ses applications par des brevets", rappelle Jean-Paul Smets. D’ailleurs, il y a quelques années, la firme à la pomme poursuivait Microsoft pour avoir contrefait sont brevet sur la "poubelle" du bureau. Autrement dit, pour Apple, qui a cherché à imposer un système totalement propriétaire, se protéger est presque une affaire de tradition. Reste qu’acheter un brevet contesté à Amazon n’est sans doute pas le meilleur des coups de pub.

Le "1click shopping" est-il une invention ?

En déposant, en septembre 1997, un brevet sur ce qui s’apparente à une méthode commerciale, Amazon a mis en lumière la complexité qui entoure la question des brevets logiciels. Aux ...tats-Unis, un arrêt rendu il y a deux ans, et qui depuis fait jurisprudence, a reconnu la légalité d’un brevet déposé sur une méthode commerciale (ce n’est pas le cas en Europe). Cela n’a pas empêché le gourou du logiciel libre, Richard Stallman, d’appeler au boycott d’Amazon. Avec d’autres, il estime que le 1click shopping n’a rien d’inventif. Conseil en propriété industrielle, le Français Pierre Breese défend Amazon au nom du droit : "l’Office Américain des Brevets a pu se tromper en accordant un brevet, mais sa décision a été confirmée par un tribunal." D’après la justice, la méthode proposée par Amazon n’était pas "évidente" à la date où elle a été déposée. Quoi qu’il en soit, l’affaire Amazon a suscité de telles critiques que l’Office Américain des Brevets a été obligé de reconnaître qu’il avait manqué de rigueur dans certaines de ses décisions.

Communiqué d’Apple:
http://www.apple.com/pr/library/200... Eurolinux:
http://swpat.ffii.org/indexfr.html Le site de Gregory Aharonian:
http://www.bustpatents.com
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse