15 08 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


13/02/2001 • 15h29

Anna Kournikova, le virus à deux balles

Le message promet une photo de la joueuse de tennis russe Anna Kournikova. Mais la belle est en fait un virus tout bête, qui ne fait heureusement aucun dégât.


DR
Ça commence par un petit message au sujet prometteur ("Here you have, ;o)") provenant d’un ami (qui vous veut forcément du bien). Dans le corps du message, quelques mots suffisent à attirer votre attention ("Hi : Check This !") sur un fichier attaché au nom évocateur : Anna Kournikova, la joueuse de tennis russe plus connue pour la longueur de ses jambes que pour celle de ses balles. Le piège est grossier, mais beaucoup se laissent avoir. "Surtout les hommes, évidemment", constate Damase Tricart, chef produit chez Symantec France, éditeur de logiciels anti-virus. Le spécialiste met d’ailleurs en garde pour la journée de demain : "À la Saint-Valentin, on échange de plus en plus des cartes postales électroniques, les gens sont donc moins méfiants et cliquent plus facilement sur n’importe quoi."

Même pas mal

AnnaKournikova.jpg.vbs n’est donc pas une photo, mais un fichier écrit en Visual Basic qui s’exécute sur le PC qui l’héberge. Comme le fameux virus ILOVEYOU, qui avait fait tant de dégâts l’année dernière, le virus AnnaKournikova (nom de code : VBS.SST@mm) est un ver que l’on peut facilement repérer à son extension vbs (si le fichier était vraiment une photo, jpg serait placé à la fin). Après une dure journée de travail, l’envie d’une détente facile peut cependant faire perdre le sens des réalités à plus d’un internaute mâle. Heureusement, le mal est minime. À la différence d’ILOVEYOU, qui avalait certains fichiers MP3 et jpg stockés sur le disque dur, AnnaKournikova se contente de se renvoyer automatiquement à tous les destinataire enregistrés dans le carnet d’adresses e-mails de l’utilisateur. Il tente aussi de se connecter à un site néerlandais (www.dynabyte.nl), "sans doute pour que l’auteur du virus puisse comptabiliser les dégâts en repérant le nombre de hits sur le site, selon Damase Tricart. Mais ce n’est pas pour récupérer un morceau de code qui permettrait au virus de muter. Ce virus est assez simple."

Alerte de niveau 4 : rien d’exceptionnel

Le virus, dont une première version avait été repérée en août 2000, s’est semble-t-il surtout propagé en Australie et, dans une moindre mesure aux ...tats-Unis. En France, les victimes sont rares. "Nous avons repéré ce virus hier après-midi, explique Damase Tricart, mardi 13 février. Sa propagation est largement inférieure à celle du virus ILOVEYOU. Il est classé niveau 4 chez nous, comme une quinzaine d’autres virus. On verra en cours de journée si on le classe en niveau 5." Mais ces classements tiennent davantage compte du pouvoir de propagation que des dégâts réels sur les machines. Et que risque-t-on ? Au pire, en entreprise, la saturation du serveur de mails. Mais la plupart des sociétés filtrent les messages accompagnés d’un fichier vbs, ce qui limite les risques. Le plus dur, finalement, c’est de n’avoir pas vu cette fameuse photo de la belle Anna.

Le site officiel d’Anna Kournikova:
http://www.kournikova.com L’alerte de Symantec:
http://www.symantec.com/avcenter/ve...
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse