23 09 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


6/10/1999 • 18h57

Amazon.com, un fleuve qui n’en finit pas de se répandre...

Bill Gates a-t-il enfin trouvé quelqu’un à qui parler ? Jeff Bezos, le patron d’Amazon.com, ne sait plus s’arrêter. En quelques années, celui que l’on croyait libraire est devenu apprenti Tycoon. Le 29 septembre, il a carrément annoncé sa volonté de vendre en ligne... tout ce qui peut se commercialiser.

Jeff Bezos, 36 ans, est dans la lignée de son aîné et voisin Gates (Microsoft a son siège à Redmond, à quelques kilomètres de Seattle, là où est installé Amazon.com). Il y a quatre ans, Amazon.com ne semblait être que la plus inventive et la plus spectaculaire des librairies en ligne. Puis Bezos a décidé de vendre des disques. Puis de la pharmacie, puis... tout ce qui pouvait se vendre. Aujourd’hui, en ouvrant zShops, Bezos se dit prêt à offrir l’hospitalité à tout le monde. Et il est peut-être en train de réussir là où Gates a échoué. Un brin d’histoire... En 1995, Bill Gates n’avait pas encore saisi ce qu’était, ou allait devenir, Internet. Il avait compris en revanche que les réseaux allaient devenir très importants, que le commerce en ligne serait l’une des plus grandes sources de revenus pour beaucoup de sociétés dans les années à venir. Et il avait un plan : développer son propre réseau, MSN (Microsoft Network), pour en faire le passage obligé de tout acheteur et de tout vendeur, et prélever à chaque fois une somme minime (soit une fortune à terme...). Il avait même quelques visées sur des établissements bancaires, car qui dit échange financier, dit professionnels du financement et de la gestion des flux d’argent. Mais le système propriétaire MSN ne décollera jamais. Quelques mois plus tard, Gates annonçait un basculement complet de Microsoft vers Internet et le réseau ouvert, sans pour autant réussir son pari de devenir le point de passage obligé de tout échange d’argent sur le Net.

Chiffre d’affaires prévu : 1,4 milliards de dollars

En annonçant, le 29 septembre, qu’il ouvre Amazon.com a tout ceux qui ont quelque chose à vendre (et en prélevant sa dîme au passage), Jeff Bezos veut aujourd’hui réussir là où Gates a échoué. Son idée : une seule porte d’entrée, la sienne, pour le shopping en ligne. Il a des arguments : Amazon.com est l’un des sites les plus fréquentés au monde, et si les pertes sont encore démesurées (47 millions de dollars pour le dernier trimestre), la marque est l’une des plus connues du Web, et cela n’a, pour l’instant, pas de prix. En misant sur ce qui doit devenir le plus grand magasin en ligne du monde, les investisseurs de Bezos parient sur le réveillon de l’An 2000 pour récupérer une partie de leurs investissements : selon leurs estimations, le chiffre d’affaires de la société pourrait passer de 610 millions de dollars à... 1,4 milliard. C’est peut-être pour se préparer à cette perspective qu’un nouveau directeur financier vient de rejoindre Amazon.com : Warren Jenson. Mais si nous vous en parlons, c’est que le monsieur n’a pas vraiment le profil start-up : il vient de Delta Airlines ! Comme quoi, Internet devient doucement, mais sûrement, un business comme les autres... Enfin presque. Peu de domaines d’activités auraient pu faire de Bezos, en si peu de temps, l’un des hommes les plus riches des ...tats-Unis. Il faut dire que la folie boursière aide bien : son salaire est à peine supérieur à 50 000 francs par mois, et c’est la valorisation de ses actions qui lui permet de "peser" plusieurs milliards de dollars (la société, qui n’a pas encore dégagé de profit en quatre ans, est estimée, au total, à près de 28 milliards de dollars !). C’est encore faible comparé à son voisin Bill, mais Bezos est entré dans la bagarre. Nous, on va compter les points (en milliards seulement).

http://www.amazon.com/
http://www.amazon.com/ http://www.msn.com
http://www.msn.com
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse