25 10 2021
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


20/11/2000 • 11h01

ARCHIVES 1.08 - Dossier Dissidence : Les hébergeurs prennent le maquis

Mails sécurisés, sites miroirs, logiciels de cryptage... Face à la répression, les hébergeurs « éthiques » organisent la résistance internationale.


Adrian Harris le responsable de Greenet
© Richard Pak
Mercredi 26 juillet 2000. Déception et grincements de dents chez Greenet, le plus vieil hébergeur alternatif anglais. La Rip Bill vient de passer. Cette loi prévoit l’installation de boîtes noires chez les fournisseurs d’accès britanniques. Le but est d’enregistrer le trafic Internet (mail, Web, IRC, chat, etc.), afin que les services de renseignement puissent détecter tout élément ressemblant à un « crime sérieux ». Selon Adrian Harris, responsable de Greenet, ce texte liberticide pourrait remettre en cause l’indépendance des 300 sites, 1 500 comptes e-mail et de la centaine de listes de diffusion hébergés par le service alternatif. Il a décidé de contre-attaquer : « Nous suggérons l’utilisation de Freedom, un logiciel pour surfer et envoyer des mails anonymement. Mais nous attendons surtout que les services de renseignement déclenchent une action en justice contre un site. Un procès nous permettrait de démontrer l’absurdité de ce type de loi devant la cour européenne des droits de l’Homme. »

Greenet va encore plus loin : puisque dans d’autres pays, des lois comparables à la Rip Bill se préparent, la résistance doit s’organiser au niveau international. L’Association for Progressive Communications (APC), fondée en 1990, fédère des hébergeurs « éthiques » dans 25 pays. Elle constitue un excellent point de départ. Forts de leur expérience, plusieurs cadres de Greenet ont soutenu, en août dernier, les opposants à la loi sur les écoutes au Japon. Adrian Harris l’explique : « La notion de Réseau est essentielle. Quand l’un de nos sites fait l’objet de pressions, nous lançons le Rapid Response Network : les pages menacées sont reproduites sur des sites miroirs dans le monde entier. » Courant août, l’APC a secouru le site coréen Jinbo Net, qui protestait contre des licenciements chez Posco, une multinationale sidérurgique, et subissait des menaces : dix sites miroirs dans huit pays différents, une victoire éclair. L’APC pourrait aussi aider le plus vieux et plus fiable hébergeur hollandais, le XS4ALL (« Accès/Excès pour tous »). Connu pour relayer B92, la seule radio libre de Belgrade, XS4ALL est confronté à une loi qui prévoit d’installer des boîtes noires à partir d’avril 2001. Sjoera Nas, son porte-parole, souligne : « Renforcer les liens internationaux entre les hébergeurs est la seule façon de garantir une réelle liberté aux 10 000 sites que nous hébergeons. Mais notre plus grand espoir, c’est Publius, un vaste projet d’hébergement anonyme. » Ce programme américain est développé dans les labos d’AT&T, géant américain des télécoms. Pour Lorrie Cranor, responsable des recherches, « Publius permet de combattre toute forme de censure. Il découpe et crypte toutes les données d’un site, puis les répartit sur neuf serveurs différents. Ainsi, les pages Web sont quasi intouchables et leur auteur protégé des représailles ». La phase de test s’achèvera le 6 octobre. Confiante, Lorrie Cranor affirme qu’AT&T ne freinera pas Publius comme AOL l’avait fait pour le serveur d’échange de fichiers Gnutella. « Le code-source de Publius est déjà téléchargeable sur le site. Ma direction m’a assuré que le système restera gratuit pour tous les utilisateurs non-commerciaux. » Les hébergeurs alternatifs pourraient tenir là leur plus belle revanche.

Compléments du Magazine
Cliquez ici pour acceder au(x) complément(s) web de cet article (compléments du mag 1.08)
Et accédez à des interviews de Adrian Harris, de Sjoera Nas et Lorrie Cranor.
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse