28 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


5/09/2003 • 15h00

53 condamnations

pour un cybersquatteur américain multirécidiviste, arrêté le 3 septembre par le FBI

Lorsqu’ils ont débarqué mercredi 3 septembre 2003 dans sa chambre de motel en Floride, les policiers américains du FBI recherchaient John Zuccarini, 53 ans, depuis cinq mois.

Son crime ? Avoir élevé le cybersquatting (déposer indûment des noms de domaine dans un but uniquement mercantile) au rang d’industrie à part entière. De l’avis de tous les journaux qui relatent son arrestation, Zuccarini est le plus grand cybersquatteur de tous les temps.

Cet Américain a déposé des milliers d’adresses web se référant à des noms d’entreprises ou de célébrités. S’il ne parvenait pas à monnayer ces noms de domaine auprès de leurs propriétaires légitimes, il lui suffisait de faire pointer les adresses vers des sites pornos ou de paris, qui lui reversaient une commission.

Ces combines lui ont évidemment valu de nombreux ennuis judiciaires. Cité 97 fois dans les procédures d’arbitration de l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (l’ICANN, l’organisme de régulation des noms de domaine), il a surtout été poursuivi 63 fois devant une cour de justice et condamné 53 fois, pour l’instant.

Si Zuccarini a persisté dans son activité, c’est que, malgré les amendes, elle restait extrêmement lucrative. Selon les enquêteurs fédéraux, sa dernière combine - déposer des noms de domaine ressemblant à une lettre près à une adresse connue, comme dinseyland.com, pour promouvoir des sites pornos - lui rapportait jusqu’à un million de dollars (920 000 euros) par an.

Mais le crime ne paie pas longtemps. En avril 2003, les Etats-Unis ont adopté une nouvelle loi taillée sur-mesure pour Zuccarini : le Truth in Domain Names Act, qui interdit de créer des adresses web délibérément trompeuses dans le but d’attirer un internaute vers des sites obscènes ou des enfants vers des contenus interdits aux mineurs.

Aujourd’hui, Zuccarini est mis hors d’état de nuire : Il risque de deux à quatre ans de prison et 250 000 dollars d’amende. Mais, comme le note The Register, la loi destinée à le contrer reste en vigueur, avec ses multiples possibilités d’interprétation et ses possibles dérives liberticides.

Man arrested in domain deceit (CNet):
http://news.com.com/2100-1025_3-507...

World’s most notorious cybersquatter arrested (The Register):
http://www.theregister.co.uk/conten...

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 17h16

700 000

27/11/2003 • 16h22

10 800 volontaires américains

26/11/2003 • 19h13

67 jours de grève de la faim

25/11/2003 • 13h50

82% de marge

24/11/2003 • 17h42

23 milliards de dollars
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse