24 09 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


4/11/2003 • 14h52

469 années de prison

ce que risque le chercheur américain qui a "perdu" des souches de peste bubonique

Le 3 novembre s’est ouvert le procès de Thomas Butler, un éminent scientifique en "biodéfense", directeur département des maladies infectieuses de l’université Texas Tech (TTU). Le département de la Justice américain lui reproche 69 crimes fédéraux, dont le fait d’avoir menti au FBI et d’avoir introduit illégalement aux Etats-Unis 30 souches de peste bubonique en provenance de Tanzanie.

Le 11 janvier, le spécialiste avait déclenché une vague de panique en annoncant qu’il avait "perdu" ces échantillons du virus fatal, contre lequel il cherchait un antidote. Le FBI avait dépêché des dizaines d’agents et déclenché l’alerte la plus chaude depuis l’histoire de l’anthrax. Butler a ensuite avoué avoir "détruit accidentellement" les souches avant de se rétracter, expliquant qu’il avait parlé sous la pression du FBI. Il plaide aujourd’hui non-coupable.

Butler risque 469 années de prison et 17 millions de dollars d’amende pour avoir mis la nation américaine en danger par ses méthodes peu scrupuleuses, nous dit la version officielle de l’accusation. Des réquisitions totalement disproportionnées, selon la communauté scientifique américaine, qui a apporté son soutien au savant réputé. Le FBI, "embarassé" d’avoir surréagi à une menace finalement très faible, voudrait faire de Butler un exemple, selon ses avocats.

Mais l’affaire va plus loin : l’ONG Sunshine Project souligne que Texas Tech n’est pas un inoffensif laboratoire public de "biodéfense" chargé de protéger les civils de potentielles attaques terroristes, mais une unité de recherche très liée à l’armée américaine. TTU a 21 contrats en cours avec le programme "US Army Soldier Chemical Command" (SBCCOM), dont l’ONG de lutte contre les armes biochimiques dénonce les buts offensifs. Thomas Butler serait donc un scientifique de pointe aujourd’hui lâché par ses ex-employeurs, qui souhaiteraient le tenir au secret, pour qu’il ne révèle pas le contenu exact des recherches militaires américaines en cours. Et un exemple pour tous les autres chercheurs impliqués dans les travaux controversés de "biodéfense" de l’armée.

Embarrassed’ FBI Blamed for Prosecution of Plague Scientist (Reuters):
http://story.news.yahoo.com/news?tm...

The Thomas Butler Case: Some Unreported Information (Sunshine Project):
http://www.sunshine-project.org/pub...

Le Pentagone ressucite le virus de la grippe espagnole (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a9440

L’armée américaine fait breveter une grenade pour armes biologiques (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a8790

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 17h16

700 000

27/11/2003 • 16h22

10 800 volontaires américains

26/11/2003 • 19h13

67 jours de grève de la faim

25/11/2003 • 13h50

82% de marge

24/11/2003 • 17h42

23 milliards de dollars
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse